Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Sud de Seine aura-t-elle raison de Malakoff?

Dans un article précédent, je donnais mon opinion sur mon intercommunalité: Sud de Seine.

J’expliquais que j’étais contre la façon dont était mené Sud de Seine.

J’évoquais plusieurs raisons, dont le fait qu’à mes yeux Sud de Seine est anti-démocratique.

Je souhaiterais revenir sur cette raison.

Parce que en 2014, cette raison ne sera plus valable. C’est d’ailleurs l’une des seules bonnes réformes de Nicolas Sarkozy.

Comme beaucoup de gens l’ignorent en ce moment, une autre élection se jouera en plus des municipales de 2014: l’élection du conseil communautaire.

Les membres du conseil communautaire seront élus à la proportionnelle sur les listes municipales. Le nombres de conseillés qu’une liste pourra envoyer au conseil communautaire dépendra du score aux municipales.

Si une liste a un conseillé municipal, elle est sure d’avoir un conseillé communautaire (la tête de liste).

Or, derrière ce point se cache une réalité encore moins mise en avant.

 

Certaines personnes sont d’avis de réduire le nombre de communes en France. Dans cette logique, on favorise le regroupement de communes en une commune plus grande. Le but est de réduire les coûts de fonctionnement.

Dans cette même logique, Malakoff disparaîtrait au détriment de la commune Sud de Seine.

Donc on aurait la commune Sud de Seine qui serait la fusion de Malakoff, Clamart, Fontenay aux roses et Bagneux.

Les différents transferts de compétences (médiathèque, théâtres, piscines, conservatoires…) vont dans ce sens.

Cette logique a, à mon sens, une pensée qui doit s’effectuer sur 10 à 50 ans.

 

Personnellement, je suis contre cette logique. Je pourrais citer l’incohérence du territoire (pas de Châtillon/Montrouge), mais j’ai également une raison plus importante à mes yeux: la proximité des élus.

Autant il m’est relativement facile de croiser le maire de Malakoff pour râler sur des problèmes de trottoirs,  autant il est largement plus dure de croiser le président de Sud de Seine. Certes, en ce moment (la présidence de Sud de Seine est tournante, ce qui soit dit au passage est gênant pour son efficacité) le président de Sud de Seine est Catherine Margathé, maire de Malakoff, mais je pense qu’il est plus facile pour un habitant de Fontenay aux roses de tomber sur le maire de Fontenay aux roses que sur le maire de Malakoff.

 

Au final, je ne suis pas favorable à la logique de regroupement de communes car je pense qu’avoir un élu de proximité est important, mais cette logique se défend.

Publicités

19 février 2012 - Posted by | Malakoff, Politique, politique locale, Politique nationale, Sud de Seine | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :