Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Ceccaldi-Raynaud devrait-être inéligible!

Puteaux…

La ville où la réalité dépasse la fiction, et dont la dernière note a fait exploser l’audience de ce blog, qui est généralement très modeste.

 

Donc, aujourd’hui, actualité oblige, on reparle de la ville dans laquelle je n’aimerais vraiment pas habiter: Puteaux (dans le 92).

 

Christophe Grébert, ennemi public numéro 1 de la mafia locale sauce Dallas, comme c’est très bien décrit dans 92 le clan du président, est dans une salle affaire qui risque d’avoir raison de lui.

De quoi s’agit-il?

Christophe Grébert, élu Modem a un blog d’information: mon Puteaux.

Il a été candidat aux cantonales de Puteaux et a fait 48% au second tour face au fils de Madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud, Vincent Franchi.

Mais suite à une dénonciation anonyme de son concurrent, la CNCC (Commission nationale des comptes de campagne) a invalidé les comptes de Christophe Grébert. La cause: Elle estime que le blog mon Puteaux est un blog de propagande et qu’il aurait dû être compté dans les comptes de campagne du candidat. Au contraire, Christophe Grébert estime que mon Puteaux est un organe de presse.

Christophe Grébert a fait appel au tribunal administratif où il a gagné. Mais la CNCC a fait appelle, et c’est le conseil d’état qui va trancher.

 

Bon, disons le net, je n’ai pas à juger le fond de cette affaire. Le conseil d’état le fera.

Néanmoins, l’argument de Grébert qui consiste à dire que si son blog est un outil de propagande, alors c’est aussi le cas du Figaro et que celui-ci doit-être dans les comptes de campagnes du candidat Sarkozy est un argument pertinent.

 

Mais s’il y a un point où je voudrais intervenir, c’est sur le fait que pour moi, Joëlle Ceccaldi-Raynaud devrait être inéligible.

Certes, on pourrait parler de ces comptes au Luxembourg, affaire sortie dans le canard enchainé, qui ont tous été acheté sur Puteaux, mais je pense qu’il y a des raisons plus sérieuses.

L’UMP locale est franchement violente et agressive.

Lors de la campagne cantonale, les militants UMP agressaient les militants Modem, sous l’œil attentif de Madame le maire (un chef maffieux ne se sali pas les mains).

J’étais d’ailleurs présent lors de celle-ci et je vous garantis que là, il ne s’agit pas de propagande mais d’une information.

Grebert lui même a été agressé. Bien la démocratie sauce UMP locale là-bas.

Mais je rappelle également que le maire a fait sortir par la force son opposant, Christophe Grébert, alors que celui dénonçait que la municipalité allait payer les frais d’avocats de Madame le maire.

Franchement, quand on a ce type de comportement, ne mérite-t-on pas d’être inéligible?

Heureusement que Christophe Grebert existe pour informer les gens du comportement inadmissible de la mafia locale!

 

Publicités

28 février 2012 - Posted by | Politique | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :