Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Je soutiens Maurice Boisard

La société a bien changé.

Avant, quand un enfant allait voir ses parents et disait « Papa, le professeur m’a mis une claque », son père s’empressait de lui en donner une seconde.

Aujourd’hui, si le môme arrive en disant « Papa, le professeur a dit que je ne travailles pas assez », le père prend tout de suite le fusil.

Bon, je caricature la tendance, mais elle existe.

Élever des enfants n’est pas facile, et heureusement, je n’en ai pas. Dans la société du plaisir immédiat, c’est devenu encore plus dure.

Pour ma part, je pense qu’une gifle est un aveu d’échec, mais je préfère être dans un aveu d’échec que dans un aveu de mensonge.

En 2007, Bayrou a donné une gifle à un jeune. Peut-être n’aurait-il pas du mais je rappelle que le jeune faisait les poche à François Bayrou!

Lire ça, ça me choque vraiment!

Et puis:

  1. Le gosse a mal fini.
  2. J’ai vu François Bayrou menacé de ne pas revenir au grand journal, car à chaque fois qu’il venait, celui-ci repassait la scène de la gifle.

Aujourd’hui, autre problème de ce genre: celui de Maurice Boisart.

Maurice Boisart est maire de Cousolre. Il est face à l’incivilité de certains jeunes (et plus particulièrement d’un jeune, qui le narguait, y compris durant la cérémonie du 11 novembre ou une de ce genre).

Face aux plaintes de ses concitoyens, Maurice Boisart a pris des arrêtés interdisant les regroupements.

Il a fait face à des dégradations de matériels (tag…).

Il a fait preuve de compréhension (organisation d’un voyage pour la jeunesse).

Un jour, il voit un jeune (le chef racaille) escalader un grillage.

Il sort de sa mairie, et dit qu’il ne faut pas escalader le grillage (qui vaut 10 000€, une somme pour ce village), que la clé est disponible …

Comme le raconte Maurice Boisart:

« Je suis sorti. Je lui ai dit : ‘tu arrêtes de te foutre de ma gueule’. Demain matin, tu iras au poste. Il m’a répondu : ‘C’est pas toi qui va m’empêcher de faire ce que je veux’. Il m’a insulté, m’a traité de ‘bâtard’ »

Maurice Boisart a eu une réaction humaine: il l’a giflé.

Du coup, le jeune est revenu armé de couteaux le menacer. L’incident a été évité grâce aux amis du jeune.

Mais chose moins drôle, les parents ont soutenu le jeune et ont attaqué le maire en justice.

Maurice Boisart, à la suite de la plaidoirie hallucinante du procureur, a été condamné:

  • 1000€ d’amende avec sursis.
  • 250 € de dommages et intérêt.

Je n’aime pas critiquer une décision de justice. La justice est un socle pour la démocratie, et doit être indépendante. Mais là, c’est vraiment n’importe quoi, donc mon principe est inadapté.

Je rappelle à l’angélique procureur que le jeune est quand même revenu avec deux couteaux. Il devrait être condamné pour menace de mort.

Que Maurice Boisart n’avait pas à gifler le jeune, c’est un fait. Il le dit lui-même d’ailleurs. Mais mieux  vaut un aveu d’échec que un aveu de mensonge.

Le problème, c’est l’éducation du jeune en question, comme le signale Maurice Boisart.

Maurice Boisart fait appelle. L’affaire est symbolique de l’état d’esprit de notre société et du tout est acquis. C’est pour ça que j’invite les lecteurs de mon blog à signer la pétition de soutien à Maurice Boisart.

Enfin, pour aller plus loin dans le problème des enfants tyrans, je ne peux qu’inviter à lire de l’enfant roi à l’enfant tyran.

Dans ce livre, Didier Pleux explique qu’un enfant tyran est un enfant intolérant à la frustration (c’est tout tout de suite). Ce livre est à redécouvrir, d’autant qu’à la tête de l’état, nous avons un enfant tyran avec un fils tyran et ayant essayé de mettre son deuxième enfant tyran à la tête de l’EPAD.
A lire sur le sujet

Publicités

13 mars 2012 - Posted by | Pétition, Politique, Politique nationale | , , , , , , ,

2 commentaires »

  1. effectivement, quand j’étais gosse, si je rentrais a la maison en disant » la prof m’as mis une claque » j’en prenais une seconde par mes parents!

    Commentaire par pilliat | 15 mars 2012 | Réponse

  2. ce n’est pas avec la justice laxiste de monsieur hollande que les choses vont évoluer ! au contraire !ce sera pire!! ceci dit le maire ne devait pas le gilfer! il fallait effectivement porter plainte immédiatement au commissariat ! surtout ne pas se déplacer seul pour avoir des témoins ! être maire ce n’est pas être un voyou !! la justice a fait son devoir ! si elle commence à justifier ce genre d’acte elle n’a pas fini ! franchement ce maire ! ne connaît pas la loi !!

    Commentaire par BERNSTEIN | 8 juin 2012 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :