Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

La mafia de Puteaux fera-t-elle la peau à Christophe Grébert?

Le 92, un département très particulier en ce qui concerne l’UMP, décrit dans la bible « 92, le clan du président« , livre à lire de toute urgence si l’on veut construire une action politique dans le 92, ou même comprendre Nicolas Sarkozy.

 

Donc, dans le 92, on a une UMP dure avec de vrais systèmes particulièrement horribles.

Les pires sont Manuel Aeschlimann à Asnière (système qui est tombé bien que le personnage fasse des misères à Rama Yade), Balkany à Levallois (Système qui commence à tomber, car Isabelle a été battu aux cantonales) et Puteaux, dont il m’arrive de parler.

Puteaux, le système mafieux, le pire système UMP, où l’ancien maire, Charles Ceccaldi Raynaud, clientéliste dans sa tenue (c’en était caricatural), assumant le clientélisme, a été élu à la suite d’une fusillade.

Au moins, même si Charles Ceccaldi Raynaud avait des méthodes détestables, Il avait (et c’est bien expliqué dans 92 le clan du président) une vision. Il a vu que Puteaux allait changer, et qu’il allait se jouer quelque chose à la défense. Il a demandé l’aide du clan corse, est passé de la SFIO à la droite (à la fin, il était RPR puis UMP), a pris la ville et l’a enrichi grâce à la défense.

Il a fait de Puteaux la ville la plus riche de France.

 

Par la suite, il a eu un problème de santé, et il a passé la main à sa fille Joëlle.

Mais dès qu’il a été mieux, il a demandé à sa fille de rendre la place. Problème: celle-ci a refusé. Elle a donc tué politiquement son père, et s’est contentée de s’assoir sur le siège.

On est passé d’un mafieux compétent à une mafieuse incompétente.

A noter qu’elle pourrait laisser la place à son fils dans un avenir lointain.

A Puteaux, le pouvoir se passe à sa descendance. Enfin, Charles Ceccaldi Raynaud s’en mord les doigts  aujourd’hui 🙂 .

Autrement, comment fonctionne Puteaux?

Clientélisme, comptes cachés au Luxembourg, agression de l’opposition, conseillé municipal de l’opposition sorti par la force, citoyen sympathisant de l’opposition interdit de séjour dans l’enceinte du conseil municipal…

 

Heureusement, un blogueur s’est levé pour dénoncer ça: Christophe Grébert.

Seulement, la municipalité, l’ayant désigné comme l’homme à abattre, pourrait avoir raison de lui.

Elle a eu une stratégie qui risque d’être payante: elle attaque Christophe Grébert en justice sur tous les sujets possibles et inimaginables.

Aujourd’hui, Christophe Grébert pourrait ne plus avoir les moyens de suivre.

 

Pour ma part, je pense que Christophe Grébert mène un combat fondamental à Puteaux.

J’invite donc tous les lecteurs de mon blog, dans un premier temps, à adhérer au comité de soutien de Christophe Grébert ( MONPUTEAUX@GMAIL.COM ), pour qu’il puisse continuer à informer du comportement inadmissible de l’UMP locale.

 

 

Publicités

15 mars 2012 - Posted by | actualité | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :