Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Privatiser les HLM, une idée criminelle?

Sur son blog, Christophe Grébert avait dénoncé le fait que certains HLM de Puteaux étaient occupés par des élus UMP (environ 50%), dont certains gagnait 8000€ par mois.

Ceci avait valu à Grébert une série de procès en vue de le tuer (Grébert, l’homme à abattre pour la mairie UMP).
On a relayé l’information sur différents blog (dont celui de l’Hérétique) et un comité de soutien se met en place.

Néanmoins, une des réponses m’a surpris, c’est celle du Parisien Libéral.

Déjà parce qu’il insiste sur l’affaire des HLM de Puteaux, alors que les problèmes de Grébert vont plus loin (on peut citer le compte au Luxembourg du maire de Puteaux, qui a valu à Christophe Grébert d’être sorti de force du conseil municipal).

Ensuite la position prise: il faut privatiser les HLM.

Là, je dois avouer que j’ai été choqué.

Je ne pense pas, mais je me trompe peut-être, que Christophe Grébert approuve cette solution. Au contraire, comme moi même, notre parcours politique a commencé à gauche. Nous sommes à la base des sociaux-démocrates fatigués de voir le PS ne pas se social démocratisé, car nous pensons qu’il n’y a pas de social sans un développement économique fort. Le Modem allant (prenons les grands noms) de Jacques Delors à Raymond Barre, nous sommes sur la gauche du Modem.

On peut ajouter Alain Dolium et Sylvain Canet.

Je ne pense pas que Christophe Grébert soit contre les HLM, au contraire. Je pense (mais ça n’engage que moi) qu’il dénonçait plutôt  la mentalité de gens qui utilisait des HLM alors qu’ils avaient les moyens de loger dans le privé.

Mais revenons au fond du problème.

Je vais répondre en donnant plusieurs points.

L’immobilier en France, c’est n’importe quoi

Le prix est trop élevé. A Malakoff, nous sommes à 22€/m2 en location (ça a peut-être augmenté depuis).

Sachant que le salaire médian en France est d’environ 1500€ par mois, on arrive à un loyer maximum de 500€. A Malakoff, dans le privé, on peut louer si on gagne le salaire médian que  22,72 m2.

Franchement, vit-on décemment dans 22,72m2?

Ce constat est le constat de base. On arrive à une situation dangereuse où des gens travaillant honnêtement ne peuvent pas vivre décemment.

C’est, à mon avis, dangereux pour le lien social et le pacte social de notre société.

Surtout qu’ici, on ne parle pas de « branleur et profiteur au RSA ou au chômage ».

Il n’y a pas assez de logement en IDF

Comme il y a trop de demande par rapport à l’offre, le prix de l’immobilier dans le privé a tendance à augmenter de façon indécente.

Mais il faut replacer aussi dans le contexte. En dehors de la difficulté de faire une ZAC (A Malakoff, la ZAC Dolet Brossolette s’est pris un recours en contentieux), une ville de première couronne a souvent le problème suivant: il n’y a pas de réserves foncières.

C’est le cas à Malakoff.

Les communistes à Malakoff sont pourtant pour la densification (ce qui sur ce coup est un bon point pour eux). Mais il n’y  a pas possibilité de construire car il n’y a pas de réserves foncières.

Alors, ça se fait selon les opportunités qui se présentent.

On pourrait faire comme les Balkany qui ont exproprié des gens mais est-ce honnête d’exproprier  de son pavillon quelqu’un qui a payé toute sa vie pour l’avoir?

A noter que le maire de Châtillon, qui en général n’a pas de réserves foncières, ne densifie pas sur ses opérations immobilières qui se présentent. C’est dommageable.

Dans les foutages de gueule: certains logements sont vides

Le premier logement que l’on m’a proposé (à Malakoff, car j’ai cherché à rester à Malakoff) n’était pas pour moi. Le loyer était d’environ 750€ pour un salaire de 1800€ (à l’époque). On m’a vite fait comprendre (car en fait ce n’était pas l’agence immobilière de Malakoff mais celle de Bourg la Reine qui s’en occupait) que c’était non, car on devait avoir: Salaire = 3 * Loyer.

Conclusion: l’appartement en question était vide de Janvier 2011 à Août 2011 (certitude pour cette période). Il me semble qu’il est encore vide…

Les gens ne peuvent loger qu’en HLM

Comme le prix de l’immobilier c’est n’importe quoi, on arrive à une situation où les gens ne peuvent loger qu’en HLM.
Comme le dit un de nos spécialistes Modem sur le logement, pour un logement équivalent, 500€ de loyer mensuel en HLM  (surloyer compris) correspondent à 800€ dans le privé (et depuis, ça c’est empiré).

Notons que le parc HLM est généralement de qualité supérieure. Les collectivités sont obligés de veiller à la qualité car le HLM doit être fait pour durer.

Conclusion

Qu’il y ait ci et là des abus dans le parc HLM, c’est un fait. Mais le HLM, dans la situation actuelle est souvent la seule solution pour permettre à des gens qui travaillent de loger.

Privatiser les HLM empirerait une situation  déjà désastreuse du logement.

On privatise les HLM, et encore plus de familles travaillant honnêtement seront incapable de se loger.

En plus: le brillant diagnostique 2007 du logement en IDF par le Groland
http://www.dailymotion.com/embed/video/xdvf5
L’immobilier à Paris – excellent par veust

Publicités

25 mars 2012 - Posted by | Politique, Uncategorized | , ,

4 commentaires »

  1. Bonjour,
    merci de ce feedback. A titre de remarque préliminaire, la réponse que j’ai posté est un soutien à Grebert dans son combat contre ses harceleurs judiciaires, pas une prise de position sur le programme du Modem en matière de logement.

    Mes questions : pouvez vous contester que
    1. D’une part, les HLM ne tombent pas du ciel.
    2. D’autre part, l’égalité devant le logement n’existe pas. Même si toute la ville était en HLM, il serait toujours plus désirable (à priori) d’habiter place des Vosges plutôt qu’en zone 4 du RER, à prix égal.
    3. Enfin, le principe d’allocation est par nature injuste ?

    En Ile de France, les 2/3 des habitants sont éligibles, sur le critère du revenu, aux HLM. Quelle est votre solution ?

    Commentaire par Le Parisien Liberal | 26 mars 2012 | Réponse

    • Je dois reconnaitre qu’en dehors de votre position que je conteste, votre façon de soutenir Christophe Grébert m’a surpris.
      Le problème de Grébert ne tient pas qu’à l’histoire des HLM de Puteaux occupés par l’UMP.
      Non, le problème de Grébert est qu’il essaie d’informer la population de Puteaux des méthodes mafieuse de l’UMP local.
      Ça a commencé très tôt.
      Quand il était au PS (il a soutenu DSK à la primaire socialiste), il était interdit de mairie par l’ancien maire de Puteaux. Des gros bras étaient postés à l’entrée de la mairie.
      C’est d’ailleurs cette scène (il avait appelé des journalistes pour qu’ils filment) qui l’a rendu célèbre son blog.

      Dernièrement, le canard enchaîné a rapporté que le maire de Puteaux avait des comptes aux Luxembourg. Grébert a relayé l’information sur son blog.
      Devinez qui est attaqué sur cette affaire par le maire de Puteaux?
      Et devinez, qui lorsque cette affaire a été abordé au conseil municipal, c’est fait sortir par la force par la police municipale durant son intervention?

      Bon, pour les HLM:
      1)Là, je suis entièrement d’accord. Les HLM ont un coût pour la collectivité. C’est important de le signaler. Sur le fond, comme le HLM (normalement) permet d’aider les gens qui ne peuvent pas se loger dans le privé, ça ne me gêne pas de participer à l’effort. Mais je n’ai pas envie que ma commune soit la seule à participer à l’effort. Je vais aussi ajouter un autre point que vous auriez pu aborder: le taux d’HLM dans une ville doit être encadré. Je pense qu’il doit être entre 20 et 40%. En dessous, c’est une ghettoïsation de riches (comme à Neuilly), au dessus, c’est aussi une ghettoïsation de pauvres(comme à Bagneux avec ses 65%).

      2) Les villes sont en concurrences les unes par rapport aux autres. C’est comme ça. Mais cet aspect est de la responsabilité du maire. C’est normal car c’est le seul élu de proximité. J’ajouterai qu’en zone 4, je pense que l’on doit pouvoir trouver des endroits très agréables. C’est aussi une question de goût. Mais au final, c’est au maire de valoriser son territoire.

      3)Oui, mais laisser des gens, qui travaillent honnêtement, ne pas pouvoir se loger décemment est encore plus injuste. A titre d’information, avec 1800€/mois (mon salaire a augmenté depuis car j’ai changé de poste), j’étais éligible au HLM. Je n’ai pu loger dans le privé que parce que je connaissais le propriétaire. Sinon, la seule solution aurait été le HLM. C’est d’abord ça le problème de fond. Je pense même que c’est dangereux pour le lien social.
      En règle général, je ne crois pas à la main invisible. Un système qui n’est pas régulé, à cause de l’avidité ou de la naïveté, fera toujours faillite (théorème qui me fut énoncé par Jean Peyrelevade lors d’une de ses conférences).
      Le problème est qu’il faut une régulation pour permettre de corriger les exès, mais que cette régulation ne doit pas être imposante car sinon, elle briderait l’individu.
      Nous sommes en réalité en face d’une contradiction (mais la politique, c’est gérer les contradictions).
      Le HLM est fait pour corriger une situation.

      Enfin, sur le dernier message, on pourrait imaginer de faire tourner les locataires profitant d’un HLM. Si à un temps t le HLM est la seule solution, ce n’est pas vrai à un temps t+1.
      Le problème est que dès que l’on a un HLM, on peut y rester à vie, même si la situation personnelle s’améliore. Le HLM doit être conditionné aux revenus. C’est une aide pour les personnes en réelles difficultés.

      Commentaire par Le blog de Phil | 26 mars 2012 | Réponse

  2. J’ajoute : vous écrivez « Je ne pense pas que Christophe Grébert soit contre les HLM, au contraire. Je pense (mais ça n’engage que moi) qu’il dénonçait plutôt la mentalité de gens qui utilisait des HLM alors qu’ils avaient les moyens de loger dans le privé. »

    Oui, mais ils ont aussi le moyen (au sens informationnel) d’etre logés en HLM, car ils ont l’info ! Qu’est ce que vous voulez faire ? Même quand leur cas est connu, comme Delphine Batho (PS) ou Georges Tron (UMP), ils ne partent pas et estiment être dans leur bon droit.

    Commentaire par Le Parisien Liberal | 26 mars 2012 | Réponse

  3. Bon, une petite auto promo pour un livre qui vous permettra de penser le logement autrement (c’est en PDF, c’est gratuit):
    http://scr.bi/benard-logement

    Et plus spécifiquement sur les HLM:
    http://www.objectifliberte.fr/2008/12/le-logement-social-.html

    Commentaire par fallofanation | 28 mars 2012 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :