Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

CA 2011 de Malakoff (1/3) : Etat des lieux

Le CA (Compte administratif), qui a été adopté au conseil municipal du 20/06/2016 est un document important. Il donne l’indication sur la façon dont la ville a perçu ses recettes et a effectués ses dépenses. Par sa nature, ce document est plus important que le budget, car il permet de connaître l’état des finances de la ville.

Mercredi dernier, c’est le CA 2011, qui rends compte de l’exercice 2011, qui a été voté au conseil municipal.

J’en profite pour rappeler les faits d’armes précédents de la municipalité : Un taux d’endettement de 95 ans en 2007 et un autofinancement brut négatif en 2008, ce qui signifie que la ville a dépensé plus que ce qu’elle a gagné en 2008 dans la section de fonctionnement.

Je pense, par ailleurs, que ces résultats sont bruts et non corrigés.

Ayant le CA 2011 entre les mains, je ne peux m’empêcher de l’analyser en détail.

Ce sujet étant calculatoire, je vais en profiter pour définir mes variables.

Soit R, Re et Rc respectivement les recettes de la section de fonctionnement, les recettes exceptionnelles de la section de fonctionnement et les recettes corrigées de la section de fonctionnement.

On a la relation mathématique Rc = R – Re.

Soit D, De et Dc respectivement les dépenses de fonctionnement, les dépenses exceptionnelles de la section de fonctionnement et les dépenses corrigés.

Là encore, on a la relation mathématique Dc = D – De.

Soient CAF et CAFc la capacité d’autofinancement brut et la capacité d’autofinancement brut corrigée.

On a les relations CAF = R – D et CAFc = Rc – Dc.

Enfin soit Dt l’encours de la dette, E le taux d’endettement et Ec le taux d’endettement corrigé.

On a les relations mathématiques E = Dt/CAF et Ec = Dt /CAFc.

Je ne m’intéresserai qu’aux réalisations.

Selon le document, R = 43 328 744,24€ et D = 40 123 623,45€.

On arrive à CAF = 43 328 744,24 – 40 123 623,45 = 3 205 120,79€.

Comme selon le document Dt = 42 898 357,63€, on arrive à E = 42 898 357,63 /  3 205 120,79 soit 13,38 ans.

Déjà, deux remarques. On retrouve bien le chiffre donné en conseil municipal pour l’autofinancement brut (environ 3 200 k€). Néanmoins, on a un taux d’endettement important (supérieur à 10 ans).

Par rapport à l’année dernière, on a une augmentation du taux d’endettement (d’environ 8ans à environ 13 ans) due à une chute de l’autofinancement brut (d’environ 5000k€ à environ 3200k€) (source ici).

Dans la réalité, comme l’explique très bien le blog de l’association des consultants en finances locales, il est d’usage de faire des retraitements comptables, aussi bien pour la capacité d’autofinancement brut que pour le taux d’endettement.

L’objectif avoué est de dégager une tendance si les recettes et les dépenses de fonctionnement n’évoluent pas. En gros, il s’agit d’enlever tout ce qui est exceptionnel. Si, par exemple, on vend un bien immobilier, on ne le revendra pas l’année prochaine. La vente du bien immobilier est donc dans les recettes exceptionnelles.

Selon le document, Re = 917 954,20€ et De = 192 016,32€. J’ai laissé les charges financières, étant donné qu’elles sont payées chaque année.

Du coup, Rc = 43 328 744,24 – 917 954,20 = 42 410 790,04€, et Dc = 40 123 623,45 –  192 016,32 = 39 931 607,13€.

On en déduit donc CAFc =  42 410 790,04 –  39 931 607,13 = 2 479 182,91€ et Ec =   42 898 357,63/2 479 182,91 = 17,30 ans.

Quelle est la conclusion de ce calcul ?

La conclusion est que les finances de la ville ne sont pas aussi saines que le prétend la mairie. Si la situation perdure, la ville remboursera sa dette en 18 ans, soit 3 mandats. Si la municipalité change, le futur maire trainera un boulet en 2014.

Je rappelle qu’un taux d’endettement de 10-15 ans correspond à une situation financière fragile. Au-dessus de 15 ans, c’est du surendettement.

Certes, Malakoff peut rembourser sa dette plus vite en comptant sur les recettes exceptionnelles. Les biens communaux n’étant pas extensibles, il lui suffit de gagner au loto…

Publicités

27 juin 2012 - Posted by | Conseil Municipal, Finances locales, Malakoff, Politique, politique locale | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :