Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Une alliance centre PS n’est pas possible pour le moment

En lisant un article sur le blog du centrisme, j’ai été interpellé sur un point.

L’article en question parle du retour de François Bayrou, et à un moment, on y lit:

« En revanche, des sondages avaient indiqué après les présidentielles et les législatives que les Français auraient aimé majoritairement que les socialistes leur ouvrent les portes du gouvernement.

A l’époque, ni François Hollande, ni François Bayrou n’avaient estimé cette éventualité intéressante ou réalisable. »

La question d’une alliance PS/Centre étant de nouveau évoqué, je vais donc donner mon opinion sur la question.
Cela va me permettre de dire ce que je pense sur la position de Robert Rochefort,  ou de Jean Luc Benhamias, ainsi que leur envie de participer au gouvernement Hollande.

 

Je considère que le centre va de Jacques Delors (social-démocratie) à Raymond Barre (démocratie chrétienne).

Il est donc par définition de gauche sans l’être vraiment, tout en étant de droite sans l’être vraiment, et le cul entre deux chaises.

Cet aspect, qui rend notre message complexe et difficilement audible lors des élections, nous permet d’avoir un positionnement adapté au monde dans lequel nous vivons.

Le monde dans lequel nous vivons n’est pas simple, il est complexe.

Le monde dans lequel nous vivons n’est pas noir ou blanc, il est gris.

 

D’un certain point de vue, j’aime bien les gens de gauche, mais pas quand ils sont trop à gauche.

J’aime bien les gens de droite, mais pas quand ils sont trop à droite.

 

Me sentant plutôt social-démocrate, se préfère, de cœur, une alliance avec le PS.

Je peux également comprendre que les gens qui sont plus proche de Raymond Barre préfèrent une alliance de cœur avec la droite.

Pour ma part, j’estime que le centre peut-être, sous certaines conditions, PS compatible et/ou UMP compatible ou pas.

 

Néanmoins, en tant que responsable et militant Modem, je dois d’abord faire preuve de lucidité.

Et aujourd’hui, je suis opposé à une alliance PS/centre.

Il y a en cela deux raisons.

La première est que le PS, et il nous l’a fait comprendre, ne veut pas de nous.

Le sort réservé à François Bayrou, sur ce point, est symbolique.

Le PS a élu à sa tête Martine Aubry, qui tout comme Nicolas Sarkozy, a fait revenir le PS sur ses fondamentaux. Le PS s’est gauchisé.

Par ailleurs, le PS étant décomplexé (et c’est la seconde raison), celui-ci a décidé de faire des concessions dangereuses au front de Gauche et aux écologistes.

Du coup, on a eu au PS un programme dogmatique économiquement parlant, être de gauche étant plus important que de trouver des solutions pragmatiques.

 

La situation évoluera peut-être, mais étant majoritaire pendant 5 ans, je ne crois pas à cette éventualité.

Publicités

4 septembre 2012 - Posted by | Politique, Politique nationale | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :