Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

L’élue centriste/Modem de Sud de Seine demande un PDL(Plan de déplacement local)

sds 001

Marie Darves-Bornoz, élue centriste/Modem de Sud de Seine, l’intercommunalité regroupant Bagneux, Fontenay-aux-Roses, Clamart et Malakoff demande un PDL (pour plan de déplacement local), appelé également PLD (plan local de déplacement).

Personnellement, je m’en félicite. D’autant que comme le signale Marie Darves-Bornoz, l’agglomération du Val de Bièvre a un PDL.

Ce sujet peut paraître annexe. Pourtant, il n’en est rien.

Si on prend l’analogie avec le corps humain, celui-ci se doit d’être oxygéné.

Or, ce qui oxygène le corps humain, c’est le sang. Il est donc impératif que le sang puisse circuler de façon fluide afin de faire vivre le corps humain.

Le déplacement doit donc être fluide dans une commune afin de faire vivre l’activité et l’économie de celle-ci.

C’est aussi une question de développement durable. Un embouteillage est la certitude d’augmenter les molécules de gaz d’échappement (CO2, le gaz à effet de serre, mais aussi NO/NO2, gaz particulièrement dangereux).

Par ailleurs, toujours pour des raisons de développement durable, il vaut mieux favoriser le transport en commun ou le vélo.

Mieux vaut 20 personnes dans un bus que 20 personnes dans 20 voitures.

 

Enfin, notons également qu’un déplacement fluidifié permet de faire vivre le commerce de proximité.

 

Il est donc nécessaire d’avoir un document qui donne une vision stratégique, notamment sur les grands  axes, de la question du déplacement.

Ce document s’appelle le PLD (ou PDL).

 

Or, à Malakoff, ce document est inexistant.

Ça s’en ressent.

Par exemple, le plan vélo a mis en avant plusieurs points noirs pour les cyclistes.

On peut prendre l’exemple aussi de la rue Avolée, qui chaque matin est bouchée.

Pour les cycliste/piéton, ça pose des problèmes pour les poumons.

Et le 191 est obligé de se prendre chaque matin des embouteillages. Bien pour l’efficacité du transport en commun.

 

Mais pourquoi Malakoff n’a pas de PLD?

La raison est que le transport est une compétence de Sud de Seine.

Or, Sud de Seine ne fait pas de PLD/PDL car le territoire n’est pas géographiquement pertinent.

Il manque Châtillon et Montrouge.

Du coup, c’est le serpent qui se mord la queue.

 

Espérons que la demande de Marie Darves-Bornoz sera enfin entendue.

Publicités

22 février 2013 - Posted by | Malakoff, Politique, politique locale, Sud de Seine | , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :