Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Mettons la France sous tutelle de l’Europe (avec d’autre pays)

Je veux bien que l’Europe ait des travers, mais si aujourd’hui le déficit public ne cesse de se creuser, c’est avant tout la faute de la France.

Depuis à peu près 1981, la dette de la France ne cesse d’augmenter, avec de temps à autres des pauses, comme Juppé (1995-1997), Jospin (1997-2001 en période de croissance).

 

En particulier, la droite a une responsabilité particulière dans l’augmentation de la dette française. Jacques Chirac a diminué les impôts, donc de fait les recettes, et Nicolas Sarkozy a fait la loi Teppa.

 

Généralement, le gouvernement s’empresse de construire un budget sur des hypothèses de croissance surévaluée (dite pipeau) afin de ne pas fâcher les électeurs.

C’était le cas sous Chirac, sous Sarkozy, et c’est aujourd’hui le cas sous Hollande.

 

Heureusement qu’il y a la cours des comptes et l’Europe.

 

Avec un collègue Modem, la semaine dernière, on se disait qu’heureusement qu’il y avait l’Europe pour nous taper sur les doigts.

 

J’ajoutais que selon Maastricht, l’Europe pouvait nous mettre des sanctions et que je n’attendais que ça.

Il me rajoutait que ce n’était pas forcement malin de maintenir sous l’eau un handicapé, et que le mieux, c’était de mettre notre beau pays sous tutelle.

Effectivement, comme nos politiques ne savent pas gérer la France, il faudrait mettre celle-ci sous tutelle de l’Europe.

 

Le problème de fond est celui-ci:

L’Europe a sans  doute des défauts, peut-être que les banquiers sont des voyous, mais c’est d’abord nos politiques qui signes les emprunts et les déficits.

La dette française et les emprunts de fonctionnement sont d’abord de la responsabilité de nos politiques.

 

Aujourd’hui, l’état français est un flambeur. Si on continue comme ça, l’état français risque de devenir un clochard, comme la Grèce, avec une conséquence sociale terrible.

 

Ce que je reproche à nos politiques, et notamment l’UMPS, ce n’est pas de ne pas y arriver. Si on n’a pas de chance, on n’a pas de chance, c’est la vie.

 

Non, ce que je reproche à nos politiques, c’est de ne pas essayer.

Depuis 2002, on attend la croissance. Or la croissance ne se décrète pas, elle se construit.

Comme nos politiques ne savent pas gérer et ne veulent pas réduire notre dette, boulet sur l’économie française, et notre déficit, alors mettre la France sous tutelle de l’Europe est peut-être la meilleure solution.

 

Publicités

6 mars 2013 - Posted by | Politique, Politique nationale | , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :