Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Budget 2013 de Malakoff (6/7) : Le vote du budget, un acte politique comme les autres pour l’opposition?

Après avoir présenté certains éléments du budget  2013 (chiffres, dépenses de fonctionnement, recettes de fonctionnement, dette), j’aimerais centrer les deux derniers articles sur l’aspect politique du budget.

 

Effectivement, deux écoles s’affrontent, celle qui consiste à penser que le budget est un acte fort et que pour montrer son appartenance à l’opposition, il faut toujours voter contre, et ceux qui pensent que le budget est un acte comme les autres, et qu’il doit être traité comme toute délibération.

 

Je vais donc discuter les deux écoles :

  • L’école que l’on appellera l’école 1, qui considère qu’il faut toujours voter contre le budget.
  • L’école que l’on appellera l’école 2, qui considère qu’il faut traiter le vote du budget comme une délibération lambda.

Il est déjà un aspect important à mettre en avant : le budget est synonyme d’un choix politique.

Le budget est d’abord synonyme d’une vision politique.

Si, par exemple, je diminue les impôts sur les entreprises, c’est pour favoriser l’implantation de celle-ci.

Dans la même veine d’idée, je peux favoriser une vision libérale de la ville en diminuant les impôts et les services publics offerts par la ville, ou au contraire, augmenter les impôts pour rendre plus de services publics à la population de la ville.

 

Même côté investissement, il peut y avoir des différences d’appréciation.

Je rappelle d’ailleurs avoir contesté sur mon blog la stratégie d’investissement de la municipalité.

Alors qu’elle a choisi un endettement automatique, je pense qu’il fallait favoriser l’autofinancement brut et l’épargne.

Je pense qu’il fallait augmenter l’autofinancement avant, par augmentation des recettes (les impôts) mais également par diminution des dépenses.

Les transferts de nos nombreuses compétences à l’agglomération Sud de Seine aurait dues permettre ces diminutions dans les dépenses de fonctionnement.

Enfin, il est à noter que l’on peut contester la nature des investissements.

Pour ma part, il aurait été souhaitable de faire de l’investissement productif, c’est-à-dire de l’investissement en vue d’augmenter les ressources de la ville.

 

Si on se place du point de vue d’un élu de l’opposition, celui-ci  a été élu sur une liste concurrente à la majorité.

Il a donc été élu sur un projet et une vision différente.

S’il veut être en phase avec ses convictions profonde (on considère qu’il a choisi l’opposition car ce que propose la municipalité est en opposition avec ce qu’il croit au plus profond de lui-même), il doit agir en conséquence.

Pour qu’il soit identifiable, il ne peut  pas voter pour le budget.

L’école 2 serait alors de fait disqualifiée ?

En réalité, ce n’est pas si sûr et la question est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît.

 

Plaçons-nous maintenant du point de vue du citoyen.

Qu’attend un habitant lambda.

Il attend qu’un politique permette la résolution de ses problèmes.

Ou au pire, qu’un politique, par ces décisions, empêche sa vie d’empirer.

Comme le dit François Bayrou, légiférons moins mais légiférons mieux.

 

En allant plus loin, on peut voir ça du point de vue de la démocratie représentative.

On élit nos politiques pour qu’ils prennent en main une partie de notre vie. On élit nos politiques pour qu’ils nous représentent. On élit nos politiques pour qu’ils prennent des décisions en notre nom.

 

A partir où le vote est une posture, et automatiquement non, le citoyen n’est pas pris en considération dans le vote. Je pense que ce n’est pas acceptable.

Peut-on être contre un effort  de désendettement, d’autant que l’état, lui, ne fait pas cet effort de désendettement.

 

C’est pour ça que le vote blanc est aussi un choix acceptable. Il est envisageable de voter blanc sur l’ensemble du budget, parce que l’on voit que certains efforts sont fait (réduction des dépenses, diminution de la dette…).

Mais on n’approuve pas pour autant la politique de la ville.

En résumé, on vote blanc car on remarque certains efforts, mais en même temps, je ne cautionne pas les orientations générales de la ville.

 

Si on suit la logique jusqu’au bout, le vote contre est un vote qui est là pour sanctionner une imbécilité évidente.

 

Enfin, je tiens à signaler que dans le cadre de l’école 2, voté contre le compte administratif est tout à fait envisageable, notamment si l’on a un autofinancement brut négatif ou un taux d’endettement trop élevé.

 

L’école 1 a une tendance a toujours s’abstenir sur le compte administratif, bien que je connais des élus de l’école 1 qui votent toujours contre le compte administratif pour les mêmes raisons qu’ils votent toujours contre le budget.

 

En ce qui me concerne, je suis donc pour l’école 2. Malheureusement, je suis sans doute minoritaire dans mon groupement Modem. Par ailleurs, la seconde personne qui a le même positionnement a une tendance à nous décrédibiliser collectivement (je ne dirai rien de plus).

A noter qu’en appartenant à l’opposition, le vote pour me choque et n’est pas envisageable.

 

Enfin, sur le budget 2013 de Malakoff, tous les élus de l’opposition se sont abstenus.

 

L’école 1 crierait sans doute au scandale, mais pour ma part, ce n’est pas le vote en lui-même qui compte, mais de mettre en avant les points importants, à savoir :

 

Pour conclure, il y a un acte qui à mes yeux aurait dû réveiller l’opposition et qui est passé comme une lettre à la poste : c’est le transfert des médiathèques à Sud de Seine.

Je pense qu’il s’agissait d’un acte politique plus fort que le budget.

J’y reviendrais.

Publicités

9 mars 2013 - Posted by | Conseil Municipal, Finances locales, Malakoff, Politique, politique locale | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :