Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

L’opposition et les municipales de 2014 à Malakoff (1/4) : Catherine Margaté a déjà gagné !!!

Hier, je participais à une réunion politique où l’on a parlé de la stratégie pour le centre aux municipales 2014 (le centre non UDI).

Je dois avouer que je suis en désaccord avec l’option qui a été défendue.

Malheureusement, j’ai un devoir de réserve, du moins pour le moment.

Par ailleurs, je n’ai pas enviez d’étaler, pour l’instant, les contradictions des uns et des autres, y compris les miennes. En tout cas pas pour l’instant. Notons que la politique, c’est d’abord de gérer des contradictions.

 

Mais j’aimerais que la réflexion sur les municipales se fassent avec une base sérieuse, avec lucidité et non pas sur des envies et des hypothèses peu probables.

C’est pour ça que j’ai décidé de donner certains aspects de ma réflexion sur le sujet.

Cet article n’engage que moi.

Au début, je ne pensais écrire qu’un article sur le sujet. Mais je pense qu’il faut approfondir.

J’ai donc décidé de me centrer sur l’opposition.

Je crois également que cet aspect peut intéresser la section PS qui commence à avoir les dents longues qui poussent et qui à terme voudrait peut-être renverser le PCF (et prendre sa place).

 

Je vais donc commencer par le point le plus important à mes yeux : Catherine Margaté, maire de Malakoff, a déjà gagné largement les municipales.

Pour s’en convaincre, même si chaque élection est unique, il suffit de regarder les résultats des élections où les aspects locaux jouent un rôle non négligeable.

Voici donc les résultats d’élections législatives, municipales et cantonales, sur Malakoff :

Extrême droite FN Droite RPR-UMP Droite UDF-UDI Centre Modem Gauche PS Gauche PC Gauche Vert
Législatives 2002 7,74 15,83 11,14 0 17,69 38,59 2,84
Législatives 2007 3,62 25,43 0 21,74 39,73 4,14
Municipales 2008 0 17,8 0 7,3 0 65,8 4,4
Cantonnales 2008 3,2 17,3 0 6,2 10,9 57,4 5
Législatives 2012 7,44 0 14,27 1,23 27,28 40,26 3,92

 

Et voici un histogramme histoire d’avoir une représentation graphique.

 

election_resultat

 

Notons que le 0 signifie qu’il n’y avait pas de candidat.

Aux municipales, le PC est toujours réélue dans un fauteuil avec 65,8%.

Faut dire qu’il n’y avait pas de liste PS.

 

Si on regarde le rapport PS/PC, il est en moyenne de 22,23 pour le PS contre 39,52 pour le PS aux législatives.

Comparé aux cantonales, le PS s’en sort mieux aux législatives, surtout en 2007 et 2012.

Le PS fait néanmoins un moins bon score aux législatives 2002, mais c’est parce-que le PS était dans une mauvaise passe (le gouvernement Jospin venait d’être sanctionné).

 

Le PS a cette fois-ci un député. Mais il faut aussi nuancer. C’est la chute du maire UDI de Montrouge (qui a eu un coup de mou lors de l’élection) qui a permis à Julie Sommaruga d’être élue.

Ce n’est pas les scores à Bagneux et à Malakoff (deux villes communistes) qui ont permis à Julie Sommaruga de passer devant le maire PC de Bagneux au premier tour.

Notons qu’à l’époque, il y avait une dynamique pour le PS et François Hollande.

 

Aujourd’hui, changement politique, le PS est dans une dynamique négative (lié à une politique économique inefficace, la division de la société par le mariage pour tous, ou bien les affaires dont celle de Cahuzac).

 

Qu’en est-il pour les municipales 2014 ?

 

Côté Margaté, il y a une dynamique.  C’est un maire apprécié par les malakoffiots, y compris hors de la gauche, et elle a une dynamique éventuelle en étant dans l’opposition avec Mélenchon.

 

Le PS lui, est-peu identifié, et il a toujours été avec le PC dès le premier tour.

Il ne pourra pas compter sur une dynamique car il trainera le boulet Hollande.

Quant à l’opposition, Jean Emmanuel Paillon a annoncé dans le Malakoff Info qu’il ne serait pas tête de liste et Thierry Guilmart (UMP) le fait après moi le déluge.

 

Au vu des résultats aux diverses élections où le local joue, de la dynamique anti-hollande et de l’état de l’opposition, un constat lucide s’impose : Catherine Margaté a déjà gagné les municipales 2014.

 

Alors j’entends dire qu’avec Catherine Margaté c’est impossible car elle est chaleureuse, mais avec son adjoint Serge Cormier, ça sera plus facile car il est  buté.

Pour ma part, les gens qui pensent comme ça font un pari dangereux et totalement idiot.

Pour ma part, je respecte Serge Cormier car je pense qu’il s’agit d’une personne qui a une véritable vision. Qu’on y adhère ou pas n’a pas d’importance. Je respecte les gens qui ont une vision, point final.

Serge Cormier est quelqu’un d’intelligent, et je pense qu’il est largement capable de gérer intelligemment Malakoff et surtout, je pense qu’il est capable de gagner une élection sur Malakoff.

Il ne fera peut-être pas le score de 65,8% de Catherine Margaté, mais je pense que son potentiel est aux alentours de  55%.

Notons également que localement, le PC a vraiment des gens de valeur, je pense notamment à Joël Allain.

Notons aussi que Catherine Margaté est à fond dans ses dossiers. C’est visible lorsqu’elle en parle, ça la rend sympathique et un peu farfelue. De plus, la façon dont elle en parle montre qu’elle aime vraiment sa ville. Après, que l’on adhère à sa vision ou pas, c’est une autre histoire.

 

Bref, Catherine Margarté va très probablement avoir un nouveau mandat (en fait, il est aussi possible qu’elle fasse 1 an et qu’elle passe la main après).

On peut s’en plaindre, mais je pense qu’il faut plutôt se poser la bonne question : comment en est-on arrivé là ?

 

De mon point de vue, je pense que l’opposition, que ce soit Gérard Lesuisse (RPR), Thierry Guilmart (UDF puis UMP) ou Jean Emmanuel Paillon (Modem puis divers-centre) n’ont jamais été à la hauteur.

 

Je vais prendre deux exemples. Sur le mandat  2001-2008, la dette est passée de 3 949k€ en 2003 à 47 278k€ en 2008. En 5 ans, la dette a été multipliée par 11,972…

Pire, en 2008, l’autofinancement brut était négatif.

L’opposition a-t-elle alertée la population ?

Absolument pas. Au contraire, Thierry Guilmart (UMP) a découvert l’état des finances avec le rapport de la chambre régional des comptes.

 

Autre exemple, en 2009, la municipalité a augmenté fortement les impôts. La municipalité a expliqué que c’était la faute à Sarkozy. L’opposition a-t-elle fait de la pédagogie pour expliquer que cette posture était tout simplement du simplisme et de la malhonnêteté intellectuelle?

Non !

Du coup, les malakoffiots croient que si les finances de Malakoff se sont dégradées, c’est la faute à Sarkozy.

 

Par ailleurs, l’opposition ne fait pas la pédagogie nécessaire pour expliquer l’importance de Sud de Seine qui prend une place de plus en plus important dans la vie des malakoffiots.

 

Fort de ce constat, mon avis est donc le suivant :

L’enjeu des municipales 2014 n’est pas de prendre la mairie aux communistes, c’est tout simplement contre-productif.

L’enjeu est d’abord de construire une opposition crédible sur Malakoff.

J’ajoute que cette construction doit être fait dans la durée (j’y reviendrai).

Cela veut dire qu’une liste non-PC doit faire une campagne de notoriété et non de gain (voir le livre de François Trétarre)

J’ajoute également qu’il s’agit d’une question de démocratie. Une démocratie ne peut pas fonctionner de manière saine si le débat n’est pas présent.

J’en profite aussi pour signaler que si les communistes tiennent, c’est aussi parce-que l’on n’a pas une opposition capable de porter le débat pour éclairer la population.

 

Pour finir, je pense qu’avant de songer à prendre la mairie aux communistes, il faut accepter de passer par la case opposition.

 

Enfin, je souhaiterais aborder le cas du PS. Le PS est dans la majorité.

Mais certains veulent faire une liste au premier tour. C’est en tout cas ce qu’il se dit.

C’est évidemment des rumeurs.

Si le PS veut prendre la place du PC, une question fondamentale se posera : le PS, suite à ce que je viens d’écrire, acceptera-t-il de faire 6 ans d’opposition ?

Pour ma part, je vois plus le PS faire une liste pour plus peser dans la future majorité PC-PS.

Publicités

16 avril 2013 - Posted by | Malakoff, Mes réflexions, Municipales 2014, Politique, politique locale, Politique nationale, Statistiques | , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :