Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Réunion du 24/04/2013 sur le PLU de Malakoff

Ce soir aura lieu à 19H une réunion sur le PLU où l’on parlera du premier bilan sur les ateliers.

 

Dans un premier temps, je souhaiterais rappeler que les gens sont intégrés dans la société par leur travail, denrée de plus en plus rare d’ailleurs.

Le bon travail étant le travail que l’on trouve, en moyenne, les gens sont à environ une heure de trajet entre Malakoff et leur lieu de travail.

Les gens qui travaillent, qui font vivre la collectivité par leurs impôts ont le droit d’avoir un avis sur le PLU de leur ville.

Sachant qu’en général, on finit son travail vers 18H, faire une réunion à 19H, ça fait trop juste pour les gens qui travaillent pour arriver à temps.

Personnellement, je mets environ 1H15 pour arriver.

Je me permets de le rappeler, car ce n’est pas la première fois que je fais la remarque.

 

Sur le fond :

Les points positifs d’abord.

La nécessité d’une densification maîtrisée a été mise en avant. On a aussi insisté sur la nécessité d’une mixité.

Mixité sociale d’abord, où Malakoff, sur ce point, avec 40% d’HLM, est un exemple.

D’autres options ont été proposées comme le logement collaboratif.

La rue Nicomédès Pascuale monte d’ailleurs un projet de ce type.

 

Mixité fonctionnelle aussi, avec la construction de locaux commerciaux pour chaque immeubles.

 

Enfin, nécessité de la mixité territoriale et économique.

Je me réjouis que la cassure Nord-Sud ait été mise en avant avec des solutions potentielles.

 

La première est de faire du Fort de Vanves un cœur économique. J’encourage vivement la municipalité, aux prises avec le ministère de la défense, à continuer et à tenir bon.

 

Autre possibilité, une pépinière d’entreprise boulevard Stalingrad. D’autant que d’ici 20 ans, on devrait avoir une station gare de Clamart.

 

Points négatifs : j’aborderai l’atelier « travailler » qui a été très mal organisé.

Je reviendrai sur les aventures du maire de Montrouge, Jean-Loup Metton, qui a une société d’économie mixte qui achète les locaux commerciaux pour modérer les loyers.

La municipalité est contre cette option.

En ce qui concerne les arguments de la municipalité, à savoir que c’est contre la libre concurrence, je rappellerai que je n’ai pas aimé la façon dont ils ont été énoncés.

Je tiens à rappeler que Jean-Loup Metton a été élu démocratiquement, à tort ou à raison, ça, c’est une autre histoire.

Enfin, sur le fond, je rappellerai que la municipalité de Malakoff fait la même chose sur un autre sujet : les HLM. Effectivement, les HLM sont contre la libre concurrence.

Il est évidement à rappeler que si on laisse faire le marché, le commerce de proximité ne peut pas s’installer en première couronne (excepté les banques) et les habitants ne peuvent plus se loger en première couronne.

 

Enfin, je me permettrais  de revenir sur le commerce de proximité.

Sur la solution de Jean Loup Metton, je ne sais pas si je suis pour ou contre. Mais le contre argument serait, pour moi, le coût pour la collectivité.

Mais je souhaiterais mettre en avant un point : le manque de vision de la municipalité sur ce sujet. Par exemple, en centre-ville, on a environ 5 coiffeurs, un nombre de sandwicherie grec dont j’ai perdu le fil, un seul boucher et aucune poissonnerie.

Je mettrai en avant l’idée d’un plan commerce local.

 

Pour conclure, je ferais part de mes inquiétudes.

La première est que la ville a délégué son droit de préemption et d’expropriation à l’EPF 92.

Même si je comprends les raisons financières, j’ai une interrogation sur l’aspect démocratique. Le conseil municipal sera-t-il saisi, délibérera-t-il.

D’autant qu’à Fontenay-aux-Roses, les délégations à l’EPF 92 se font avec un cahier des charges précis.

 

Enfin, je rappellerai l’état dégradée de nos finances locales.

Entre 2002 et 2007, notre dette a été multipliée par 5.

Si on se base sur le budget 2013, on pourrait montrer que la dette serait remboursée vers 2027, soit un peu plus de 2 mandats à partir de 2014.

Enfin, le compte administratif 2012 montre une dégradation des finances de la ville. J’y reviendrai.

Publicités

24 avril 2013 - Posted by | Malakoff, PLU, Politique, politique locale | , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :