Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

La droite et les municipales 2014 sur Malakoff (3/5) : Thierry Guilmart (2002-+) : L’homme qui voulait exporter le sarkozysme sur Malakoff

Précédemment, j’avais parlé de la période durant laquelle Thierry Guilmart était sur un positionnement centre droit.

 

Les choses changèrent lorsqu’en 2002, il rejoignit l’UMP.

Pourquoi rejoignit-il l’UMP ?

Pour certain, il s’était juste dégonflé, ayant peur pour sa carrière de la grosse machine UMP.

 

Pour d’autre, c’est par dépit. Se sentant pas soutenu par les pontes de l’UDF, il alla à l’UMP où il fut accueilli par le maire de Châtillon (qui était RPR et qui maintenant est UMP).

 

Je pense que la bonne raison est la seconde.

D’autant que dans les pontes de l’UDI (qui faisaient partie majoritairement de l’UDF puis du nouveau centre), il y a un maire qui a promis de réserver Bagneux et Malakoff avec un succès très médiocre pour l’instant (notamment à Bagneux).

 

Donc Guilmart est passé à l’UMP en 2002.

Mais ce passage ne fut pas que tactique. Il fut également idéologique.

Guilmart changea totalement sa conception de la société et du monde.

Il adopta un positionnement nettement plus à droite, plus conservateur et très proche de ce que l’on appelle le sarkozysme.

 

En résumé, il devint plus royaliste que le roi.

 

Il alla vers une critique systématique de la municipalité en place également.

 

C’est aussi pour ça, à mon avis, qu’il a loupé des choses essentielles, comme la dette qui a été multipliée par 10 entre 2001 et 2008.

La conclusion fut qu’il récolta seulement 3 sièges (il en avait 5 dans la mandature précédente).

 

S’il n’y avait pas eu de liste Modem et que toutes les personnes qui ont voté Modem avaient voté UMP (ce qui est loin d’être évident vu la différence entre les électorats), il aurait également perdu un siège.

 

A noter qu’en 2008, il avait également utilisé des méthodes contestables. Il avait sorti un tract où il était pris en photo avec Bayrou, photo datant de 2002. C’était sans doute par hasard.

 

En ce qui me concerne, heureusement qu’il y avait une liste centriste conduite par Jean Emmanuel Paillon.

Publicités

26 juillet 2013 - Posted by | Malakoff, Municipales 2014, Politique, politique locale | , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :