Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Malakoff, centrisme, municipales 2014 et sénatoriales 2017 (2/4) : La guerre Denis Badré/Hervé Marseille

On ne peut pas parler des sénateurs centristes dans les Hauts de Seine sans parler de ce qui a façonner ces sénateurs : la guerre Denis Badré (UDF puis Modem)/Hervé Marseille (UDF puis Nouveau centre puis UDI).

 

Denis Badré est le maire de Ville-d’Avray.

Hervé Marseille est le maire de Meudon.

 

Denis Badré est élu sénateur en 1995.

Lors des sénatoriales 2004, André Santini décide de dégommer Denis Badré.

C’est donc Hervé Marseille qui obtient l’investiture pour l’UDF.

Denis Badré se présente en dissidence.

Denis Badré (10,33%) est élu. Hervé Marseille (8,29%) est battu.

En 2008, le Modem est créé.

 

En 2011, rebelote, nouvelles sénatoriales.

La guerre entre Hervé Marseille (NC) et Denis Badré (Modem) reprend.

Cette fois-ci, c’est Hervé Marseille (13.78%) qui obtient le siège centriste, et Denis Badré (9,61%) qui est battu.

 

L’histoire sénatoriale centriste des Hauts de Seine est intéressante pour deux raisons.

 

La première est qu’elle est la mise en application concrète de deux visions centristes, celle d’un centre indépendant (Modem) qui finalement perd des sièges, et celle d’un centre avec la droite qui finalement ne peut pas s’affirmer car ce dernier doit tout à l’UMP, surtout aux législatives d’ailleurs.

 

A noter que c’est moins vrai aux sénatoriales. Il est possible d’avoir des élus centristes sans rien demander à l’UMP. Il faut juste d’abord préparer sérieusement les municipales.

Notons que le NC avait, en 2011, un véritable avantage face au Modem. C’est qu’il y en a des bastions NC (Issy Les Moulineaux avec Santini, Meudon avec Hervé Marseille, Montrouge avec Metton…).

 

Mais le plus important, à mes yeux, est que cette guerre a façonné et divisé le Modem du 92 entre le Nord et le Sud.

Certes, la géopolitique du 92 est particulière (Nord, Sud, Milieu)

Mais le Modem 92 a été divisé entre le Nord et le Sud du département.

 

Cette cassure est due à la cassure de l’ex-UDF lors des sénatoriales 2004.

 

Elle est entre le Nord et le Sud car le Sud a voté plutôt pour Hervé Marseille et le Nord a plutôt voté pour Denis Badré en 2004.

 

En 2008, on a élu le premier bureau.

On a eu l’affrontement entre Antoine Dupin et Pierre Creuzet.

Antoine Dupin vient de Meudon. Pierre Creuzet est salarié de Denis Badré (au sein de l’association Centre-Ville en mouvement). Il a été le directeur de campagne de Denis Badré.

C’est Antoine Dupin qui a gagné.

Or les dupinistes n’ont jamais pardonné à Pierre Creuzet d’avoir fait gagner Denis Badré.

Conclusion : Guerre entre le Nord et le Sud, au détriment du Nord (en particulier, Grébert a pris cher).

 

En 2010, Dupin démissionne et c’est Chantal Brault qui est élue, soutenue par le Nord.

Là, c’est le Sud du département qui prend cher, et Malakoff en particulier.

En 2012, Chantal Brault démissionne, après avoir coulé la 11ème circonscription des Hauts de Seine pour « Des histoires de bonnes femmes » (Chose que j’ai dite à un conseil départemental du Modem 92, et que je me permets de répéter).

 

Aujourd’hui, comme il est difficile de mettre tout le monde d’accord, c’est Marc Fesneau, secrétaire générale du Modem, qui prend en main la section Modem du département.

Franchement, c’est un peu la honte.

Si un jour on élit un nouveau président, j’espère que la guerre Nord/Sud ne reprendra pas de plus belle.

 

Par ailleurs, vis-à-vis de moi-même, je trouve cette guerre vraiment injuste. Je n’ai jamais été à l’UDF, et j’estime ne pas avoir à hériter du passif de cette guerre à laquelle je n’ai jamais participé.

 

 

Par ailleurs, Catherine Margaté, maire de Malakoff, devrait être réélue en 2014, et la guerre Nord/Sud fait que le Modem est inexistant sur Malakoff, le centre est inexistant, et l’opposition crédible risque d’être inexistant également. Bref, quelque chose de malsain pour la démocratie locale.

Publicités

19 août 2013 - Posted by | Malakoff, Municipales 2014, Politique, politique locale, Politique nationale | , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :