Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Manque de place en Lycée ?

J’ai lu avec attention l’article de Jean Didier Berger, prenant la suite d’une interview de Valérie Pécresse, sur le manque de place en Lycée.

 

Dans l’ensemble, je pense que c’est plutôt vrai.

J’ai un ami qui a une fille, qui n’avait pas de place au lycée Michelet (ce lycée est pointé par Valérie Pécresse) alors que ce lycée est son lycée de secteur.

 

Mais j’aimerais donner un contre argument à cela.

Je pense que si la sélection se faisait sérieusement, il y aurait des places en lycée pour ceux qui méritent d’y aller.

 

Effectivement, à mon époque, il y avait une sélection minimale sérieuse.

Ce n’était pas n’importe qui qui allait en classe de seconde.

Beaucoup de personnes demandant, fin de troisième, la classe de seconde redoublaient. En générale, elles redoublaient par la suite la classe de seconde.

 

Du coup, j’avais eu une place à Mono (Clamart) qui n’était pas mon lycée de secteur.

 

Par ailleurs, toujours à mon époque, sur 12 classes de secondes, on pouvait estimer qu’il y avait en nombres  d’élèves qui redoublaient la classe de seconde l’équivalent de 2 classes.

 

Par ailleurs, on n’envoyait pas n’importe qui en série S (4 classes dans mon lycée), ES (2 classes) et L (1 Classe). Beaucoup étaient orienté en STT, y compris si ils avaient redoublé la seconde.

 

Aujourd’hui, ce n’est clairement plus le cas. On arrive beaucoup plus facilement en seconde. Si un élève de seconde demande S avec 8/20 dans les matières scientifiques, il finit par passer grâce à la commission d’appel. Par ailleurs, on a fini par plus être dans un système de quota plutôt que de miser sur la qualité.

 

On a le bac plus facilement (80% d’une classe d’âge au bac).

Le problème, c’est que les difficultés s’accumulent.

Comme le disait un de mes professeurs universitaire de chimie, quand on a 9.9, on n’a pas 10, d’autant que les difficultés se sont accumulés sur la durée.

 

On donne des diplômes, aujourd’hui, par plaisir et pour remplir des filières sans débouchés.

Par exemple, j’ai entendu parler d’un DESS (sensé être pratique) de 30 élèves, et ne trouvant un débouché que pour moins de 5 élèves.

 

Comme me disait le frère d’un ami, on n’est pas regardant sur la quantité.

Si on a un besoin de 20 physiciens, on en forme 30, ce n’est pas grave.

Mais on n’en forme pas 250.

Dans le premier cas, on en laisse 10 sur le carreau.

Mais dans le second cas, on en laisse 230 sur le carreau, avec un vrai gâchis humain et économique.

 

Dans l’absolu, je pense qu’en réalité, il y a assez de place à Mono (Clamart) ou Michelet (Vanves).

Je pense qu’il faut juste sélectionner plus sérieusement et envoyer en seconde des gens capable de suivre.

 

Pour cela, il faut :

  1. Investir dans les filières alternatives. Là-dessus, la région a un rôle à jouer.
  2. Revaloriser ces filières, qui ne doivent pas être présentés comme un dépotoir.

Mieux vaut former un bon plombier qu’un mauvais intellectuel.

 

Le bac S ne donne pas une idée sur la valeur d’une personne. On peut avoir le bac S et être un gros con, ou inversement, ne pas avoir le bac S (ou tout autre bac général) mais être une personne très bien.

 

Par contre, un bac, surtout si il est général, se doit de sanctionner des connaissances.

Il est scandaleux d’avoir le bac S, et de ne pas savoir dériver une fonction simple, surtout lorsque l’on a le formulaire sous les yeux…

Publicités

4 septembre 2013 - Posted by | Politique, Politique nationale | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :