Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Cette classe politique désespérante

Le FN a gagné à Brignoles.

Pour commenter le résultat, j’aurais pu dire que le FN progresse sur l’incompétence des partis de gouvernement (ce que j’ai écrit) ou que seul un projet alternatif crédible pourra faire la peau du FN (ce qu’écrit l’Hérétique), je préfère donner des témoignages de gens que j’ai l’occasion de rencontrer sur Malakoff.

 

Le premier, que je vais appeler X, est d’origine algérienne. Il est parfaitement intégré par son travail et joue le jeu.

Un jour, je le croise dans la rue.

Et il m’explique qu’à la télévision, derrière François Hollande, président de la France, des gens crient « Vive le FN, je vais voter FN ».

Et de conclure : « J’ai peur pour la France ».

« J’ai peur pour la France »…

C’était dit d’une telle façon que je ne savais pas quoi répondre.

Promettre des conneries, ce n’est pas dans ma nature.

Je lui ai répondu « Que veux-tu que j’y fasse ! ».

 

Mais je partage l’inquiétude. Voir un président de la république, qui comme son prédécesseur, n’a rien compris aux évolutions d’aujourd’hui, se dire compétent, et finir par le croire malgré les chiffres médiocres, que voulez-vous que je dise à X.

Au contraire, je partage vraiment son inquiétude.

Et quand X m’a dit « J’ai peur pour la France », j’étais vraiment mal à l’aise.

 

Enfin, la deuxième personne, que j’appellerai Y, est une personne avec qui j’ai des conversations en vue des municipales.

Et elle m’expliquait qu’elle avait enfin rencontré enppm.

Et elle m’expliquait que franchement, c’était pauvre (avis que je partage).

Au niveau vision, c’est pauvre. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils demandent aux autres de contribuer au projet. Pire, par contre, il est demandé d’adhérer à enppm, et avec le chèque.

Mais que pouvais-je lui répondre.

Je lui ai répondu « Qu’est-ce que j’y peux ? ».

Elle m’a expliqué que c’est sur la durée qu’il fallait préparer une liste et recruter les potentielles personnes intéressées.

Le problème, c’est ce que j’ai dit durant ces cinq années.

 

Le travail n’a pas été fait, que ce soit au Modem local, que ce soit par Jean Emmanuel Paillon, ou par les états-majors UDI-Modem.

 

Aujourd’hui, l’opposition municipale est dans le mur.

 

Hier, Marine le Pen expliquait qu’au bout de 5 ou 10 ans, elle serait au pouvoir.

Ça me parait malheureusement crédible.

 

Franchement, notre classe politique est désespérante.

Publicités

15 octobre 2013 - Posted by | Politique, Politique nationale | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :