Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Budget 2014 de Malakoff (7/8) : La dette de Malakoff

Autre point polémique, après les dépenses de personnels et les dotations, la dette de Malakoff.

Cet article m’a été plus difficile à écrire. Il me manquait des informations que j’ai dû aller chercher.

Ça m’a pris la semaine dernière d’interroger les services municipaux de la ville.

En fait, j’ai fait un vrai travail de journaliste (sans doute selon certains) ou un vrai travail d’élu de l’opposition (sans doute selon d’autres personnes) ou alors, les deux (selon moi-même).

Je tiens d’ailleurs à remercier Madame le maire, Catherine Margaté, et les services municipaux, d’avoir répondu à mes interrogations.

Disons que depuis 2012, la dette de la ville reste stable.

Pour en revenir au problème de la dette (réel, lui), j’ai eu beaucoup d’interrogation.

La dette de Malakoff dans le budget de la ville est de 37 623 014,89€ au 01/01/2014.

Mais en regardant les différents calculs de ratios, on a une dette de 39 131 530,24€.

En réalité, le budget est divisé en deux parties :

  1. Le budget des parkings
  2. Le budget général

Au moins, la prochaine fois, je demanderai tout (budget général + budget parking). C’est l’expérience qui rentre.

Dans le budget du parking, on a une dette au 01/01/2014 de 1 508 488,35€.

Dans le budget de la ville, on a une dette au 01/01/2014 de 37 623 014,89€.

On a donc une dette totale au 01/01/2014 de 39 131 530,24€.

Si on se réfère au compte administratif 2012, on a une dette qui est pratiquement resté constante entre 2012 et 2014.

En relisant le budget 2013 (que j’ai fini par récupérer), la dette de la ville était de 39 881 858,29€ (Principal + parking).

J’ai aussi des précisions sur ce que la mairie envisage de rembourser en 2014.

La mairie envisage de rembourser 3 036 842€.

Mais d’un autre côté, la mairie envisage un emprunt de 2 000 000€.

Au final, en 2014, la mairie remboursera 3 036 842€ – 2 000 000€ soit 1 036 842€.

Au 31/21/2014, on arrivera à une dette de 38 094 688,24€.

On peut aussi calculer, à l’aide d’une hypothèse simplificatrice/brutale l’évolution de la dette en fonction du temps.

Soit D(t) la dette au 1er janvier de l’année t.

Soit r la somme que la ville rembourse sur 1 ans.

Le paramètre r est exprimée en €/an.

Pour ceux qui aiment les mathématiques, r est une fonction de t et plus exactement, r est la dérivée de D.

Afin de faire un calcul, on va prendre l’hypothèse suivante :

On considère que chaque année, la ville rembourse une quantité de dette constante.

Dans ce cas, on a D(t) = m (t – t0) + D0.

La courbe représentative est une droite.

Le coefficient directeur m exprimé en €/an est négatif (on rembourse de la dette), t0 est l’année de référence et D0 est la dette au 1er janvier de l’année de référence.

Pour ceux qui aiment les mathématiques, on a, si on suit la logique de rechercher une primitive (avec r constant et indépendant de t), D(t) = r.t + d0 (d0 est la constante d’intégration qui dépend de ce que l’on appelle les conditions initiales, r <0 car on rembourse de la dette).

Les deux expressions sont équivalentes.

On a  r = m et d0D0 –  m.to.

Reste donc à déterminer la pente de la droite.

Dans le cas de Malakoff, je vais étudier 2 cas, en prenant comme année de référence 2015 (car la dette au 31/12/2014 = dette 01/01/2015).

Cas 1 : La ville n’emprunte pas en 2015 et après jusqu’à remboursement total de la dette.

Elle rembourse autant de dette que ce qu’elle a remboursé en 2014. On a dans ce cas une pente de   -3 036 842€/an

Cas 2 : La ville fait chaque année comme en 2014. Elle rembourse 3 036 842€ mais elle emprunte également 2 000 000€. On a une pente de -1 036 842€/an.

Avec Excel, on arrive au tableau suivant :

Année D(t) cas 1 D(t) cas 2
2014 39 131 530,24 39 131 530,24
2015 38 094 688,24 38 094 688,24
2016 35 057 846,24 37 057 846,24
2017 32 021 004,24 36 021 004,24
2018 28 984 162,24 34 984 162,24
2019 25 947 320,24 33 947 320,24
2020 22 910 478,24 32 910 478,24
2021 19 873 636,24 31 873 636,24
2022 16 836 794,24 30 836 794,24
2023 13 799 952,24 29 799 952,24
2024 10 763 110,24 28 763 110,24
2025 7 726 268,24 27 726 268,24
2026 4 689 426,24 26 689 426,24
2027 1 652 584,24 25 652 584,24
2028 -1 384 257,76 24 615 742,24
2029 -4 421 099,76 23 578 900,24
2030 -7 457 941,76 22 542 058,24
2031 -10 494 783,76 21 505 216,24
2032 -13 531 625,76 20 468 374,24
2033 -16 568 467,76 19 431 532,24
2034 -19 605 309,76 18 394 690,24
2035 -22 642 151,76 17 357 848,24
2036 -25 678 993,76 16 321 006,24
2037 -28 715 835,76 15 284 164,24
2038 -31 752 677,76 14 247 322,24
2039 -34 789 519,76 13 210 480,24
2040 -37 826 361,76 12 173 638,24
2041 -40 863 203,76 11 136 796,24
2042 -43 900 045,76 10 099 954,24
2043 -46 936 887,76 9 063 112,24
2044 -49 973 729,76 8 026 270,24
2045 -53 010 571,76 6 989 428,24
2046 -56 047 413,76 5 952 586,24
2047 -59 084 255,76 4 915 744,24
2048 -62 121 097,76 3 878 902,24
2049 -65 157 939,76 2 842 060,24
2050 -68 194 781,76 1 805 218,24
2051 -71 231 623,76 768 376,24
2052 -74 268 465,76 -268 465,76

Évidemment, une dette négative n’a pas de sens.

Cela veut dire que selon le cas 1, la dette de Malakoff est totalement remboursée en 2028.

Mais selon le cas 2, la dette est totalement remboursée en 2052…

Les marges de manœuvre durant la prochaine mandature seront faibles.

budget_2014_dette

Publicités

25 février 2014 - Posted by | Finances locales, Malakoff, Politique, politique locale | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :