Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

CA 2013 de Sud de Seine (3/9) : Bilan financier

Le CA (Compte administratif) permet de dresser un bilan financier de Sud de Seine.

On peut calculer l’autofinancement brut et la capacité de désendettement.

 

Soit R les recettes de la section de fonctionnement et D les dépenses de la section de fonctionnement.

 

Comme on essaye de faire de la prospective, on enlève ce qui est exceptionnel, ou plus exactement, selon les financiers, ce qui n’est pas récurrent.

On définit donc Re les recettes exceptionnelles (ou non récurrentes) et De les dépenses exceptionnelles (ou non récurrentes).

 

Soit Rc les recettes corrigées et Dc les dépenses corrigées.

On a les relations mathématiques suivantes :

Rc = RRe.

Dc = DDe.

 

Soit CAF la capacité d’autofinancement brut, qui (très) grossièrement représente les « bénéfices » de Sud de Seine.

Il est important que la capacité d’autofinancement brut soit la plus élevé possible.

Plus cette capacité d’autofinancement brut est élevée, plus les emprunts destinés aux investissements de Sud de Seine seront bas.

 

Comme on fait de la prospective, on a :

CAF = RcDc.

 

On définit E l’encours à la dette (en gros : la dette) et C la capacité de désendettement.

C = E / CAF.

La capacité de désendettement s’exprime en année.

Il s’agit de la durée qu’il faudrait à Sud de Seine pour rembourser sa dette si elle y mettait tout son autofinancement brut.

 

La question est donc d’évaluer Re et De.

 

Avec les habitudes de ce blog :

En ce qui me concerne, j’applique bêtement la définition.

Selon le document distribué aux élus, on a :

R = 82 116 707,05€, Re = 63 848,78€.

On arrive à Rc = 82 052 858,27€.

 

D = 76 114 817,82€, De = 60 926,61€.

On arrive à Dc = 76 053 891,21€.

 

On arrive donc à 5 998 967,06€ soit près de 6000k€.

 

Selon ce qui est distribué aux élus, la dette est de 14 904k€ (et non 14 904€, il y a une faute de frappe dans le document).

On a donc C = 2,48 ans.

Selon mes conventions, le bilan financier de Sud de Seine n’est pas mauvais.

 

Avec les conventions des services techniques :

Je l’ai demandé, je ne l’ai pas eu.

Ou pour être plus honnête, j’ai eu les résultats sans les calculs intermédiaires.

Pour ceux que ça intéressent, j’ai un exemple de calcul administratif pour ce genre de problématique (c’était pour le CA 2012 de Malakoff).

 

Selon le document distribué aux élus, la capacité d’autofinancement brut est de 3 508k€. On arrive donc à une capacité de désendettement de 4,25 ans.

Ces conventions sont moins avantageuses pour Sud de Seine, néanmoins, le résultat financier reste très bon.

Publicités

19 mai 2014 - Posted by | Finances locales, Malakoff, Politique, politique locale, Sud de Seine | , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :