Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Dette de la France : Le PS et le RPR/UMP, responsables et coupables.

Dimanche, je twittais :

« #Sarkozy n’a pas de leçons à donner sur la #dette! Selon #Breton, il a fait aussi bien en 5 ans que #Mitterrand en 14 ans. ».

Et un sarkozyste m’a répondu :

« @Phil51742508 @InfosSarkozy Alors comment auriez-vous fait quand une crise mondiale arrive comme une tornade sauver entreprises, banques etc »

Je pense qu’il ne faut pas exagérer.

On ne peut pas raller sur le PS qui fait honteusement de la dette (à juste titre) et trouver ça bien lorsque Sarkozy fait la même chose.

D’autant que sous Sarkozy, seulement 1/3 de la dette est due à la crise.

 

Une étude s’impose.

Selon Wikipédia, on a les chiffres suivant :

Année Proportion du PIB Valeur  
  Dette publique Solde public Dette publique Solde public
1978 21,2 % −1,7 % 72,8 −5,9
1979 21,1 % −0,4 % 82,8 −1,4
1980 20,7 % −0,3 % 92,2 −1,2
1981 22,0 % −2,4 % 110,1 −12,0
1982 25,3 % −2,9 % 145,5 −16,7
1983 26,6 % −2,6 % 170 −16,5
1984 29,0 % −2,8 % 201,4 −19,5
1985 30,6 % −3,1 % 227,7 −22,9
1986 31,1 % −3,3 % 249,3 −26,4
1987 33,4 % −2,1 % 281,2 −17,9
1988 33,3 % −2,7 % 302,8 −24,5
1989 34,0 % −1,9 % 333,3 −18,6
1990 35,2 % −2,5 % 363,6 −25,6
1991 36,0 % −3,0 % 385,1 −32,0
1992 39,7 % −4,6 % 440,1 −51,0
1993 46,0 % −6,5 % 515,4 −72,3
1994 49,2 % −5,5 % 570 −63,3
1995 55,5 % −5,5 % 663,5 −65,4
1996 58,1 % −4,0 % 712,7 −49,4
1997 59,5 % −3,3 % 752,5 −41,8
1998 59,6 % −2,6 % 787,4 −34,6
1999 59,0 % −1,8 % 806,9 −24,6
2000 57,5 % −1,5 % 827,3 −21,7
2001 57,1 % −1,6 % 853,3 −24,6
2002 59,1 % −3,3 % 912 −50,4
2003 63,3 % −4,1 % 1 004,90 −64,7
2004 65,2 % −3,6 % 1 079,50 −59,2
2005 66,8 % −2,9 % 1 147,60 −50,2
2006 64,1 % −2,3 % 1 152,20 −41,9
2007 64,2 % −2,7 % 1 211,60 −51,6
2008 68,2 % −3,3 % 1 318,60 −64,3
2009 79,2 % −7,5 % 1 493,40 −142,5
2010 82,7 % −7,0 % 1 595,00 −136,5
2011 86,0 % −5,2 % 1 717,30 −103,1
2012 90,6 % −4,9 % 1 833,80 −98,2
2013 93,5 % −4,3 % 1 925,30 −87,6

 

Ce qui donne le graphe suivant:

dette_france

 

On peut donc comparer les mandats de François Mitterrand, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

 

Pour François Mitterrand (1981 – 1995), la dette était de 110,1 Milliard d’€ en 1981 et de 663.5 Milliard d’€ en 1995, soit environ +502% ou +553.4 Milliard d’€.

 

Il est à rappeler que la présidence Mitterrand avait plusieurs parties.

La première est purement PS (1981-1986).

Les premiers ministres ont été Pierre Mauroy puis Laurent Fabius.

La dette était de 249.3 Milliard d’€ en 1986. Durant cette période, elle a augmenté de 139.2 Milliard d’€ soit +126%.

 

Ensuite, on a eu la première cohabitation avec Jacques Chirac (1986-1988).

On était à 302.8 Milliard d’€ en 1988 soit une augmentation de 53.5 Milliard d’€ (+21%).

 

Par la suite, le PS est revenu (1988 – 1993) avec comme premiers ministres Michel Rocard, Edith Cresson et Pierre Bérégovoy.

En 1993, la dette était de 515,4 Milliard d’€ soit +212.6 Milliard d’€ soit +69%.

 

On a eu ensuite la seconde cohabitation avec Edouard Balladur (1993-1995).

En 1995, la dette était de 663,5 Milliard d’Euro soit +148.1 Milliard d’€ soit +28%.

 

Vient le mandat de Jacques Chirac (1995-2007).

En 1995, la dette était de 663,5 Milliard d’€.

En 2008, la dette était de1 318,6 Milliard d’€.

On a +655.1 Milliard d’€ soit +98%.

 

Là aussi, il y a plusieurs périodes.

D’abord la période Juppé (1995-1997).

En 1997, la dette était de 752.5 Milliard d’€ soit +89Milliard d’€ (+13%).

 

On a ensuite eu une cohabitation avec Lionel Jospin (1997-2002).

En 2002, la dette était de 912 Milliard d’€ soit +159.5 Milliard d’€ (+21%).

 

Vient la période où la droite revient (2002-2007) avec Jean Pierre Raffarin puis Dominique de Villepin.

En 2007, la dette était de 1 211.6 Milliard d’€ soit +299.6 Milliard d’€ (+32%).

 

Par la suite, on a eu Nicolas Sarkozy (2007-2012) qui faisait tout, avec François Fillon simple collaborateur.

En 2012, la dette était de 1833.8 Milliard d’€, soit +622.2 Milliard d’€ (Plus que Mitterrand) soit +51%.

 

Donc bref, un bilan vraiment pas glorieux… D’autant, je rappelle qu’il s’agit d’une dette de fonctionnement.

Publicités

2 septembre 2014 - Posted by | Politique, Politique nationale | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :