Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Dotation : La campagne malhonnête, démagogique et irresponsable de la municipalité

Hier, j’ai reçu un prospectus m’invitant à signer une pétition pour demander à l’Etat:

  1. L’annulation de la baisse sans précédent des dotations, programmée pour 2015-2017
  2. Une réforme de la fiscalité locale équitable permettant aux communes de maintenir des services publics locaux, utiles, accessibles à tous et solidaire.

D’ailleurs, il serait utile de savoir sur quels fonds sont distribués ces prospectus, d’autant que l’on peut signer la pétition sur le site de la ville.

 

Autant je peux partager le point 2, même si c’est plutôt une réforme de toute la fiscalité, qui pour ma part, doit être envisagée, autant le point 1 me fait avoir une crise cardiaque, hurler et sauter au plafond.

 

D’abord, il est important de rappeler que l’argent de l’Etat vient du contribuable. Quand l’Etat met la main à la patte, à tort ou à raison, c’est le contribuable qui paye derrière.

 

Ensuite, je tiens à rappeler deux points.

 

Le premier, c’est que l’Etat est en faillite. Le déficit public est un véritable problème auquel il serait temps de s’attaquer sérieusement.

C’est une question économique, une question sociale, et une question démocratique.

C’est une vraie question morale.

Morale car on laisse à nos enfants une dette de fonctionnement dont ils ne profiteront pas, et morale car en endettant l’Etat, on le rend impuissant.

 

Lorsqu’un ménage est surendetté, il faut rappeler que c’est son banquier ou son huissier qui prend en main la vie du dit-ménage.

 

Si l’Etat tient, c’est parce qu’il y a le contribuable derrière.

Si l’Etat était une entreprise, elle aurait mis la clé sous la porte depuis bien longtemps.

 

Par ailleurs, je tiens à rappeler qu’un Etat peut faire faillite. La faillite d’un Etat s’accompagnant souvent de drames sociaux.

Dans les exemples de faillite, on a eu l’Argentine, et très récemment la Grèce.

 

En ce qui me concerne, je tiens également à rappeler que je suis fier d’appartenir au Modem, et fier d’avoir soutenu François Bayrou, qui en dès 2007 a eu une attitude responsable sur le sujet.

 

Enfin, je tiens à rappeler qu’une municipalité se doit de faire des économies.

Une municipalité se doit de rationaliser ses dépenses de fonctionnement.

Ce n’est pas le cas en général.

C’est ce que signale le député René Dosière (apparenté PS) et ce que récemment expliquait le Canard enchaîné.

Evidemment, Malakoff est dans la norme.

Les dépenses de personnels augmentent alors que l’on a tout transféré à Sud de Seine, et on est mauvais sur ce type de ratio.

Et je ne parle même pas de la dette !

 

Et en plus, la municipalité va probablement augmenter la taxe foncière si on s’en réfère au DOB.

 

Avant de critiquer l’Etat, même si c’est à juste titre, il faut d’abord être irréprochable. Ce n’est pas le cas !

Publicités

23 janvier 2015 - Posted by | Malakoff, Politique, politique locale | , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :