Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

On continue à parler de la pétition de la municipalité

La municipalité continue à faire signer sa pétition malhonnête, démagogique et irresponsable, notamment sur le marché de Malakoff.

 

Le moment de refaire le tour des gens qui émettent des avis contraires.

 

Toujours rien du côté de l’opposition présente au conseil municipal, on a néanmoins la chance d’avoir un nouvel article sur la Vigie.

 

Dans ce nouvel article, Jean Emmanuel Paillon (ancien élu divers centre), commente le prospectus reçu dans la boite aux lettres, et plus exactement les dépenses.

L’article est assez intéressant, néanmoins, je me permets une précision.

Effectivement, la municipalité clame avoir dépensé 12 millions d’€ pour réhabiliter le stade nautique.

La première remarque est que ça n’est pas vrai. Les piscines ne sont pas du ressort de la commune, mais de Sud de Seine (l’agglomération qui regroupe Malakoff, Clamart, Fontenay-aux-Roses, Bagneux).

De plus, il ne s’agit pas ici d’une dépense de fonctionnement, mais d’une dépense d’investissement.

 

Car le problème de fond est là : peut-on supporter, avec la baisse des dotations, des dépenses de fonctionnement, et en particulier un service public de qualité ?

On peut débattre des dépenses d’investissement, mais la question posée est sur les dépenses de fonctionnement.

 

Pour en revenir à l’article de Jean Emmanuel Paillon, celui-ci démonte la propagande municipale (qui je le rappelle est financé probablement sur l’argent des contribuables).

Dans un premier temps, Jean Emmanuel Paillon remarque que les dépenses citées ne représentent que 10% du budget total 2014.

 

Je vais d’ailleurs me permettre de préciser les chiffres.

Le budget 2014 est de 63 672 635€ (chiffre exact). La section de fonctionnement est de 47 804 676€ et la section d’investissement de 15 867 959€.

Si on oublie les piscines (car dépendant du budget de Sud de Seine), on arrive à un total de 5 675 000€, soit un total de 12% des dépenses de fonctionnement (9% du budget total).

 

Reste que comme le signal Jean Emmanuel Paillon, beaucoup de choses ne sont pas précisés.

On peut citer par exemple les dépenses de personnels (56.6% dans le budget 2014) qui, si on regarde les comptes administratifs ne cessent de croître, ou bien la dette qui toujours selon le compte administratif sera remboursée en 2066.

Publicités

2 février 2015 - Posted by | Malakoff, Politique, politique locale | , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :