Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Le TGV débattu dans le conseil de quartier centre

Le TGV et Malakoff, c’est une longue histoire.

Pour mémoire, la ville de Malakoff est coupée en deux, coupée entre le Nord de la ville et le Sud.

Cette cassure est symbolisé par la ligne 13, qui sur la ville de Malakoff est aérienne.

Côté Sud de la ville, longeant la ligne 13, il y a une ligne de TGV.

 

Le problème, c’est que ça fait du bruit.

Effectivement, le TGV a une tendance à s’arrêter au milieu de la voie.

Et il laisse tourner ses ventilations….

Et très franchement, ça s’entends.

 

Pire, il aime bien faire ça la nuit.

 

Le conseil de quartier des collèges a pris, lors de la précédente mandature, la question très au sérieux.

Une pétition sur le sujet avait été signée.

 

Dernièrement, il était question d’augmenter le trafic. On passerait de 150 à 250 TGV par jour.

Une enquête publique a été effectuée, durant les grandes vacances, histoire que personne ne puisse y répondre.

Mieux, elle a conclu qu’il n’y avait aucun problème de nuisance !

 

Par ailleurs, rien n’oblige RFF à rehausser le mur anti-bruit si le coût est trop élevé.

 

Une association de riverain a donc été créée, et une nouvelle pétition a été mise en ligne.

C’est d’ailleurs l’association en question qui est venue au conseil de quartier présenter le sujet.

Par ailleurs, la municipalité réfléchit à une action en justice.

Publicités

16 février 2015 - Posted by | Conseil de quartier, Malakoff, Politique, politique locale | , , ,

Un commentaire »

  1. Phil – Le bruit à Malakoff.

    Effectivement, les soufflantes de refroidissement des deux machines du TGV sont bruyantes. De l’impasse Ressort, ou j’habite, elles sont entendues. Ce bruit ne me gène pas. C’est une réaction partiale. Je suis un passionné des trains. Mon âge m’a permis de suivre les évolutions de nos techniques ferroviaires depuis la machine à vapeur jusqu’au TGV.
    Je reconnais que le bruit est une des nuisances principales de la vie citadine.
    Nous avons du batailler longtemps pour préserver notre tranquillité sonore troublée la nuit par les groupes froids de véhicules utilisés par le restaurant La Chistéra.
    Mais il y a bien pire. A la fin de l’année scolaire, une activité festive est régulièrement organisée dans l’école Guy Mocquet. C’est fort bien. Ce qui est tragique est la présence d’une sono comportant d’énormes baffles qui reproduisent les battements excessivement graves à un niveau sonore très élevé.
    C’est un grave danger pour l’ensemble des jeunes oreilles ainsi que pour celles du voisinage.

    La municipalité a sans doute raison de penser à faire respecter la qualité sonore et le sommeil des habitants. Elle devrait commencer par elle même.

    Commentaire par Malakoff | 16 février 2015 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :