Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

J’ai décidé de me mettre en retrait de la vie politique active pour une durée indéterminé

Tout est dit, j’ai décidé, pour une durée indéterminé (quelques mois ? quelques années ? le restant de ma vie ?) de me mettre en retrait de ce que l’on appelle la politique active.

 

Je tiens à préciser une chose : je suis fier d’appartenir au Modem, et le Modem est encore le parti politique dont je me sens le plus proche.

 

Sur l’analyse de la situation, nous avons toujours été des précurseurs.

Nous avons eu raison avant tout le monde, que ce soit sur la dette, la moralisation de la vie politique, la stérilité du débat Gauche-Droite, sur l’archaïsme de nos institutions, et j’en oublie certainement.

 

Par ailleurs, je pense également, vu la situation qui est la nôtre, nationalement, il faut un centre qui pousse le PS et l’UMP vers plus de sérieux et de modération.

 

Le problème n’est pas sur le fond, le problème est sur le professionnalisme politique. Le problème est sur le sérieux avec lequel le Modem, et en particulier le Modem 92, aborde son rôle de « parti politique ».

 

Si je passe un temps énorme, que je prends des risques, ce n’est pas pour cautionner une colonie de vacance et permettre aux uns et aux autres des postes d’adjoints.

C’est pour faire les choses sérieusement et dans un avenir très lointain, faire enfin diminuer le score de Catherine Margaté. C’est aussi pour être utile au débat public et apporter un regard neuf sur la gestion de Malakoff.

 

Je pense que mon blog a une renommée (faible certes, mais elle existe) grâce au sérieux avec lequel je traite tous sujets (budget, PLU, politique politicienne…).

 

Quand on s’engage sur la politique active, que l’on y passe du temps, que l’on prend des risques, on attend de l’autre côté de la considération et du sérieux.

 

Ce n’est malheureusement pas le cas.

 

Comme je l’ai malheureusement souvent écrit, les états-majors, surtout centristes (et aussi bien à l’UDI et au Modem) gèrent les élections comme des touristes.

La première fois, ça a été avec la candidature Modem dans la 11ème circonscription des Hauts de Seines.

Depuis, on a perdu un élu de très grande qualité (qui depuis a quitté le Modem), et on a investi le Berlusconi de Service.

Aujourd’hui, Marie Hélène Amiable (PCF) est indéboulonnable.

Mieux, il y a également une candidature dissidente à droite pour ces cantonales.

 

Lors des municipales, afin d’éviter le scénario catastrophe que j’avais décrit dans une fiction politique, j’avais poussé à une alliance UDI/UMP/Modem.

J’avais avalé des couleuvres (dont celle que l’on m’a rappelée ici).

Mais c’était pour sauver ce qui pouvait l’être.

Au lieu de ça, l’UMP a joué perso. Conclusion : on a été retoqué, et on passe pour des cons.

Et moi, je passe pour un super con.

 

Aujourd’hui, le Modem apporte son soutien à Clément Forestier (UMP) alors que j’ai milité pour un soutien à Personne, et ceci pour deux raisons :

  1. Il faut faire un geste vis-à-vis de ceux qui ont préféré rejoindre Malakoff pluriel, qui même si je ne suis absolument pas d’accord avec eux, je comprends leurs raisons.
  2. Il fallait aussi bien faire savoir que la marque Modem n’est pas gratuite.

Par ailleurs, il n’y a pas de scénario catastrophe sur cette élection.

Pour une fois, le Modem de Montrouge (qui est dans l’opposition à Jean Loup Metton) était en accord avec moi.

 

Je n’ai pas été suivi, certes, pourquoi pas.

Mais on n’a engagé aucune discussion sérieuse, toujours aucune réunion côté Modem alors que la campagne a déjà été bien entamé.

Par ailleurs, comme les principaux responsables Modem on dit non localement :

  • Soit le candidat UMP a tapé sur le président du Modem 92, et dans ce cas-là, je ne vois pas de différence avec l’ancienne direction départementale.
  • Soit il a tapé sur François Bayrou (ce qui semble le cas), et je n’apprécie pas la méthode.

Au demeurant, je ne me vois pas avaler de nouvelles couleuvres (ou plus exactement un boa ici) si il n’y a pas un minimum de sérieux derrière.

Et je ne me vois pas expliquer, surtout si pour moi l’enjeu n’en vaut pas la chandelle, quelque chose qui est à l’opposé de ce que j’ai expliqué dernièrement.

Par ailleurs, je ne verrais pas pourquoi j’accepterai chez Clément Forestier ce que je n’accepte pas chez Emmanuel Jannès.

 

Ma cohérence interne, mon moi le plus profond, et ma crédibilité, qui sont ce qu’il y a de plus important, sont en jeu.

 

Je pense qu’il fallait crédibiliser une marque Modem qui avait pris chère, essayer, même si ça me semble impossible, de regrouper notre base Modem.

 

Au final, on a préféré le court terme (encore) et on a bradé la marque Modem.

 

La marque Modem est peut-être devenue gratuite, moi pas.

 

Si on fait un choix, j’attends également une forme de sérieux.

Il n’est pas là.

 

J’en tire donc les conséquences et estimant perdre mon temps, je me mets momentanément en retrait de la politique active.

 

Ce n’est pas définitive, et je ne suis pas contre revenir, mais j’attendrai que le Modem fonctionne sur des bases sérieuses. Pour l’instant, je me contente juste d’être sympathisant.

Publicités

18 février 2015 - Posted by | Malakoff, Politique, politique locale, Politique nationale | , , ,

Un commentaire »

  1. Une correction : le Modem Montrouge compte 2 élus au Conseil Municipal : 1 élue dans la majorité de JL Metton et 1 élu non soutenu par le Modem lors des élections municipales.

    Commentaire par adios | 24 février 2015 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :