Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Sarkozy déteste le Modem

sarkozy 002

Il faut rappeler que le Modem s’est construit contre Sarkozy.

Et je n’ai pas de regret sur ce point.

Je n’apprécie pas Nicolas Sarkozy, dont je ne veux pas du retour, et lui ne nous apprécie pas.

Au moins, c’est réciproque.

 

Je rappelle que le bilan de Sarkozy est nul, aussi bien socialement qu’économiquement que au niveau de la morale politique.

 

Pire, il rend la frontière entre la droite républicaine et le Front national poreuse. Un casus Belli pour un vrai centriste.

 

Récemment, il expliquait qu’il n’avait pas de problème avec le Modem mais un avec Bayrou.

Il continuait en expliquant que, je cite : « Nous ne pouvons pas faire d’accord avec quelqu’un qui n’est pas dans l’opposition puisqu’il a dit clairement qu’il n’aurait pas voté votre motion de censure (sur la loi Macron). Tant qu’il ne changera pas de position, nous ne pourrons pas discuter avec François Bayrou »

La loi Macron allant dans le bon sens, la voter est peut-être ce que l’on appelle l’intérêt général. Vous savez, ce concept inconnu à Nicolas Sarkozy.

Et puis niveau conviction, il peut parler.

En 2007, il était contre la TVA sociale. Il avait transféré de l’économie à l’écologie un certain Jean Louis Borloo qui c’était exprimé en faveur de la TVA sociale. En 2012, il est pour. Qu’est-ce que l’on ne ferait pas pour récupérer les voix centristes.

De toute façon, Nicolas Sarkozy n’a jamais rien compris à l’économie. Je renvoie à l’excellent livre de Jean Peyrelevade.

 

Dans le canard enchaîné, il jubile.

« Bayrou a recueilli 0,80% des suffrages, c’est bien. Il est dans les choux. Il n’a même pas pu reconnaître que j’avais gagné. »

 

Mais il est surtout content du mauvais score d’Alain Juppé.

« C’est dommage, ce qui lui arrive. Je vais sans doute être obligé d’aller en Gironde le soutenir (…). En 2017, il aura du mal à passer pour un gendre idéal, à 72 ans. En tout cas, notre victoire va faire taire les critiques. Il va y en avoir moins qui vont croire en Juppé. »

 

Quant au FN, il n’a pas changé. Il met toujours le FN et le PS au même niveau.

Heureusement, Jean Christophe Lagarde a été intraitable, et je l’en félicite.

 

Au final, il y a toujours un problème Sarkozy, il y a toujours un Sarkozy narcissique souffrant de sur-moi.

Le problème, c’est que le Modem, sensé être un centre indépendant à géométrie variable, s’est couché devant cet odieux personnage après l’avoir critiqué à juste titre.

Et c’est le cas dans le 92, ancien fief symbolique de Nicolas Sarkozy.

 

Pour la cohérence du Modem, ce n’est vraiment pas malin. D’autant que Nicolas Sarkozy a été bien élu à la tête de l’UMP.

En ce qui me concerne, sauf menace extrême, je refuse de votre Nicolas Sarkozy en 2017.

Publicités

30 mars 2015 - Posted by | Politique, Politique nationale | , , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :