Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Pour ou contre la droitisation du Modem (2/2)? : L’aspect tactique

Dans un article précédent, j’écrivais que j’étais contre la droitisation du Modem du point de vue valeur.

Mais qu’en est-il d’un point de vue tactique ?

Il faut bien comprendre que sauf si on est majoritaire dès le premier tour (ce qui ne risque pas d’être le cas prochainement, étant donné qu’on est le centre le plus bête du monde), il faut donc faire partie d’une coalition pour pouvoir faire appliquer une partie de notre projet.

 

La question est donc de savoir dans quelle coalition on a une chance de peser.

 

Par ailleurs, on parle d’un rapprochement avec la droite en vue d’un futur contrat de gouvernance nationale.

 

Là, il faut repartir de ce que l’on appelle le contexte.

 

La première chose à savoir est que le PS ne veut pas de nous.

Sous l’impulsion de Martine Aubry, il s’est gauchisé.

Même si aujourd’hui le PCF est dans l’opposition, le PS reste dans la logique la sacro-sainte union de la gauche.

Les centristes n’y sont pas les bienvenus.

 

Episode symbolique : François Bayrou a voté François Hollande, mais le PS s’est chargé de lui faire la peau lors des législatives qui ont suivi.

 

De plus, il est fort probable que sous l’impulsion de son premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, le PS se gauchisse à nouveau.

D’ailleurs, celui-ci est contre un rapprochement avec Bayrou.

Je ne suis pas insensible aux efforts de Manuels Valls. Mais au PS, sa vision est largement minoritaire.

 

De plus, en France, tout comme il y avait un problème Sarkozy, on a un problème Hollande.

Comme le disait Robert Rochefort, François Bayrou croyait que François Hollande était le fils caché de Jacques Delors, il s’est aperçu que c’était le fils caché de François Mitterrand.

On a un président qui ménage la chèvre et le choux et qui est d’accord avec tout le monde…

 

Une alternance est donc souhaitable, et dans le contexte actuel, elle se fera avec la droite.

 

Mais on arrive à un autre problème : c’est Nicolas Sarkozy qui est à la tête de la droite…

 

Par ailleurs, il faut rappeler que quand l’alliance est automatique, nos potentiels partenaires ne nous respectent plus.

 

Par exemple, comme Nicolas Sarkozy pensait que les voix du centre lui étaient acquises, il a chassé sans honte sur les terre du Front National avec des propositions anti-centristes.

 

Mais c’est le cas du PS d’un certain point de vue. Comme on a été vers eux, entre 2007 et 2012, sans exigence, ils nous l’ont fait sentir.

Point symbolique : ils ont eux-mêmes fait la peau de François Bayrou qui pourtant avait voté François Hollande…

 

Puis si on n’est pas exigent vis-à-vis de certains points de notre programme, c’est se mettre dans une logique de disparaître aux yeux de nos électeurs.

Dernièrement, je parlais de l’exemple du Libdem.

Ils sont dans une coalition avec la droite, mais celle-ci a passé à la trappe l’ensemble de leur programme.
Aux prochaines législatives, ils risquent de se prendre une véritable branlé.

De plus, sur la durée du mandat, le Libdem a perdu des élus (locaux, européens…).

 

Au final, comme je pense qu’il faut une alternance à François Hollande, je suis indirectement pour, tactiquement, un rapprochement entre le Modem et la droite.

Par contre, je suis farouchement contre et en désaccord sur la façon dont il se fait.

Déjà parce que Nicolas Sarkozy, dont je ne veux pas le retour, est toujours à la tête de l’UMP, mais aussi parce que l’expérience montre que si on ne fait pas preuve d’exigence vis-à-vis de nos futurs partenaires, c’est les inciter à nous prendre pour des paillassons.

 

Donc de mon point de vue, il faut continuer à marteler notre message et à faire preuve d’exigence.

Nos électeurs nous reconnaitrons et ils nous remercierons de ne pas céder sur l’essentiel.

 

Soyons exigent, que diable !

Publicités

17 avril 2015 - Posted by | Politique, Politique nationale | , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :