Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Conseil municipal du 27/01/2016 : Jacqueline Belhomme, maire de Malakoff, annonce sa volonté de relancer la démocratie locale

Lors du conseil municipal d’hier, Jacqueline Belhomme, nouveau maire (PCF) de Malakoff a expliqué qu’elle avait l’intention de relancer la démocratie locale.

En fait il ne s’agit pas vraiment de la relancer, plutôt de passer à une étape supérieure.

 

Effectivement, Malakoff fait plutôt, en général, figure de bon élève.

L’ensemble des projets municipaux (PLU, Place du 11 Novembre, ZAC Dolet Brossolette …) se fait avec une (des) réunion(s) publique(s), réunion(s) publique(s) où les habitants sont invités à s’exprimer.

 

A minima, cela donne une véritable transparence. On sait ce que projette la mairie, et on peut s’exprimer sur le sujet.

 

Vous allez me dire qu’il y a aussi des contre-exemples.

C’est vrai et faux.

Effectivement, quand le projet de la mairie n’est pas très clair, des associations se créent.

Mais en général, la municipalité reçoit les associations et la mairie explique l’état de la réflexion (qui peut ne pas être très avancée) aux dites associations.

Après, il y a des exemples où l’on peut vraiment mieux faire, je pense à l’EPF 92.

 

Au dernier mandat, on a eu la création des conseils de quartiers.

Là, ça dépend du fonctionnement.

Sur le dernier mandat, certains conseils de quartier ont été moteurs.

Je pense au conseil de quartier centre qui a été partie prenante dans le projet de place du 11 Novembre.

 

D’autre ont plutôt été du Haut vers le Bas. Je pense au conseil de Quartier Barbusse Le Clos.

Ça n’a pas empêché ce conseil de quartier de faire des choses, notamment la signature de la pétition pour prolonger en horaire le 191.

 

Mais là, il semble que le maire veille passer à une étape supérieure.

Samedi, il y aura une réunion pour relancer les conseils de quartier.

Elle réfléchit à la façon de permettre aux Malakoffiots de s’exprimer.

 

Enfin, nous auront deux réunions publiques pour la présentation du budget. Et si ça marche, il n’est pas forcement impossible, comme le demande Malakoff Plurielle en prenant en exemple la ville de Paris, que le budget soit construit avec les habitants.

 

Pour moi, cette volonté est une bonne chose. Il faudra surveiller comment ça se traduira concrètement.

 

Enfin, je pense que si ça fonctionne, l’opposition municipale risque de traverser une passe difficile.

Je partage l’avis qu’un ancien membre de Malakoff Plurielle qui disait que si elle continue comme ça, Jacqueline Belhomme pourrait faire mieux, électoralement parlant, que Catherine Margaté.

Je ne sais pas si elle fera mieux, mais en tout cas, elle risque de faire aussi bien.

 

Mais bon, après tout, ce qui compte, c’est l’intérêt général, et plus de démocratie ne peut pas faire de mal.

 

Et puis il reste l’économie, et là, les communistes restent encore fidèles à eux même.

Le DOB n’a rien vraiment apporté de nouveau…

J’y reviendrai.

28 janvier 2016 - Posted by | Conseil Municipal, Malakoff, Politique, politique locale | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :