Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Réunion du 17/02/2016 sur le budget 2016 de Malakoff, Préparation, Impressions et sentiments (3/7) : Nouvelle phase d’investissement

Point important sur lequel je suis passé.

La municipalité envisage une nouvelle phase d’investissement, dans de nouvelles infrastructures.

La dernière phase, pour mémoire, avait eu lieu entre 2001 et 2008.

Elle s’était traduite par une augmentation importante de la dette de la ville.

 

Pour la nouvelle phase d’investissement, on a dans les cartons entre autre, le déplacement du garage municipal, des travaux d’accessibilité à la mairie, divers travaux de voiries…

 

Je suis plutôt favorable à un programme d’investissement, au moins sur le principe.

 

Néanmoins, je souhaiterais mettre en avant trois points.

Le premier, plutôt positif, c’est que cette fois-ci, les impôts ont été fortement augmentés avant le programme d’investissement.

Cela me laisse espérer que l’on financera peut-être les futurs investissements avec plus d’autofinancement brut.

Effectivement, la dernière fois, le programme d’investissement avait commencé sans une augmentation d’impôt pour le soutenir. Du coup, on avait eu une chute de l’autofinancement et une augmentation de la dette.

Je peux concevoir qu’il est désagréable de voir ses impôts fortement augmenter.

Mais entre une forte augmentation de la dette (même d’investissement) et une forte augmentation des impôts, je préfère une forte augmentation des impôts.

La dette, il faut la rembourser.

Trop de dette, même si c’est pour l’investissement, ça plombe l’avenir.

En ce sens, la leçon du maire de Vanves est intéressante.

 

Dans l’un des travers cité ci-dessus, travers qui consiste à augmenter les recettes après les investissements, on avait l’histoire des abattements passés de 20% à 15% (Conseil municipal du 30/09/2008). Effectivement, comme le soulignait Jean Emmanuel Paillon, la ville était hors-la-loi. A la limite, tant mieux pour le contribuable. Mais en ne le faisant pas avant, la ville s’est privée d’autofinancement brut, autofinancement qui aurait pu servir au programme d’investissement 2001-2008.

De plus, comme l’augmentation de la taxe foncière année 2015, c’était, encore une fois, brutal.

 

Au fond, au lieu de dire qu’ils augmentent la taxe foncière à cause de la baisse des dotations d’états, la municipalité aurait dû dire qu’ils augmentent la taxe foncière en vue de réaliser des investissements.

 

Le second point, qui du coup est une inquiétude, est un possible recours aux emprunts.

Pour l’instant, c’est conditionnel !

Mais Joël Alain a expliqué que c’est une possibilité.

Or, j’ai une véritable inquiétude sur le sujet.

Effectivement, il faut toujours avoir en mémoire le principe suivant :

Une dette, ça se rembourse !

Principe qui induit un autre principe :

Si on n’est plus en mesure de rembourser sa dette, c’est le créancier qui prend les choses en main !

Par exemple, à Grigny, ville fortement endetté, le préfet, contre l’avis du maire et de la population, a augmenté lui-même (et très fortement) les impôts.

Ça pose un véritable problème de démocratie. Mais le préfet a fait le job. C’est le maire de l’époque (communistes d’ailleurs) le responsable, qui a laissé la dette filer.

Ces deux principes étant rappelés, une possible augmentation de la dette de la ville (même si c’est pour investir), me laisse au moins perplexe, voir m’inquiète.

Déjà parce que le niveau de dette est, à mon sens, assez élevé.

Entre 2001 et 2008, on a multiplié la dette par environ 10.

Selon mes calculs (compte administratif 2014), on la rembourse totalement en 2032.

On arrive au niveau de 2001 en 2030.

Et encore, il s’agit de projections…

En gros, on va mettre 22 ans à rembourser ce que l’on a emprunté en 6 ans…

En fait, le problème, c’est qu’envisager un emprunt doit se faire en envisageant son remboursement.

Et entre 2001 et 2008, les emprunts ont été faits sans envisager leurs remboursements.

J’ai du mal à concevoir les communistes envisager une stratégie de remboursement des emprunts pour rembourser au plus vite les emprunts…

 

Enfin, dernier point, et c’est le point le plus négatif, ça manque encore d’investissement productif.

Je n’ai rien contre le centre de santé, la médiathèque, le nouveau garage municipal… Ou que sais-je !

Mais dans le cas de Malakoff, il faut avoir une réflexion globale pour faire venir de nouveaux contribuables.

Il faut une réflexion globale pour enrichir la ville, tout en gardant la spécificité qui fait le charme de Malakoff.

C’est vrai que c’est un sujet difficile, mais il est important.

 

Effectivement, la ville de Malakoff peut se résumer à cette maxime :

La municipalité de Malakoff fait une bonne politique, mais elle fait une bonne politique sur l’argent des autres (avec entre-autre l’Etat).

 

Or, on arrive à un point où les autres n’ont plus d’argent.

Pour pouvoir maintenir sa politique, et être indépendant des autres (et des problèmes financiers des autres), il faut avoir une réflexion pour consolider les recettes propres de la ville.

C’est mieux si, au lieu d’augmenter les taux, on augmente le nombre de contribuable.

 

En fait, il s’agit d’une véritable différence entre la majorité et moi-même.

Je suis pour le service public, je tiens à le répéter.

Il permet la cohésion de la société, et permet de se relever après un accident de vie.

Les accidents de vies sont d’ailleurs de plus en plus fréquents.

 

Mais il y a une différence majeure entre moi et les communistes : Le financement d’un service public ne peut pas se faire sans une économie solide derrière.

Il n’y a pas de social si l’économie ne marche pas.

Le développement économique est une question clé, et sur ce point-là, la municipalité est en retard de plusieurs siècles.

 

Mais après tout, ce sont des communistes…

20 février 2016 - Posted by | Malakoff, Politique, politique locale | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :