Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Réunion du 17/02/2016 sur le budget 2016 de Malakoff, Préparation, Impressions et sentiments (5/7) : Les charges de personnel

personnel

Sujet qui fâche.

Notre nouveau maire, à ma stupéfaction a expliqué que les charges de personnel diminuaient.

Je dois m’inscrire en faux.

Il y a, globalement, une hausse des dépenses de personnel.

Comme un dessin vaut mieux qu’un long discours, je vous invite à regarder le graphique ci-dessus.

 

Sujet qui fâche car je rappelle que le premier Janvier 2005, on a créé Sud de Seine, qui a été dissout le 31 Décembre 2015.

 

Durant le cycle de vie de Sud de Seine, de nombreuses compétences ont été transférées.

Transfert de compétences s’accompagnant de transfert de personnels.

Ce transfert de compétence s’accompagnant d’un transfert de personnel, et d’une mutualisation des ressources, on devrait, au moins mécaniquement, voir une diminution des charges de personnels.

Clairement pas le cas si on regarde le graphique ci-dessus.

 

Alors on me répond qu’il y a un moment où il faut du personnel pour faire fonctionner un service public de qualité.

 

Je vais répondre à cet argument dans sa globalité, et montrer en quoi là aussi, Malakoff n’est pas dans une réalité de fait.

 

Partons du postulat qu’il faut effectivement des fonctionnaires pour faire fonctionner un service public.

C’est tout à fait exact, il y a un moment où il faut un nombre suffisant de professeurs pour faire tourner un établissement scolaire, un nombre suffisant d’infermières et de docteurs pour faire tourner un hôpital…

 

Sur ce point, c’est tout à fait vrai, et c’est également tout à fait vrai que ça coûte de l’argent (dépenses de fonctionnement).

 

Mais je tiens à signaler que l’on parle ici de fonctionnaire de terrain, c’est-à-dire de fonctionnaires qui sont au contact des usagers.

 

Car il faut distinguer deux catégories de fonctionnaires : ceux qui sont au contact des usagers (ou qui effectue le travail de terrain) et ceux qui permettent de faire tourner la machine administrative.

 

On peut tout à fait concevoir qu’il faut un minimum de fonctionnaire de terrain pour faire fonctionner auprès des usagers le service public.

 

Mais on peut aussi concevoir que l’on puisse réduire le nombre de fonctionnaires se chargeant de l’administratif.

C’est le cas de GPSO où, selon Denis Badré (il l’expliquait dans une réunion), ils ont réussi à avoir un chef de service (c’est un fonctionnaire administratif) pour deux villes…

 

Donc d’une certaine façon, on pourrait, dans un premier temps, partir du principe que l’on commence la réduction des fonctionnaires par le nombre de fonctionnaires administratifs.

 

Or, ce n’est clairement pas le cas…

Selon le CA 2014, je tiens à rappeler :

  1. La répartition dans les dépenses de fonctionnement de la catégorie administrative est de 41%.
  2. Que la répartition dans les dépenses de personnels est de presque 30%.

Dans tous les cas, l’administratif est toujours le premier poste de dépenses.

Allons plus loin dans les calculs.

Dans le CA 2014, pour le personnel, on a :

Libellé Somme (€) %
Service généraux et
administration publiques locales
7 911 622,93 29,6193886
Sécurité et salubrité publique 241 050,10 0,90243894
Enseignement et formation 3 550 173,31 13,2910736
Culture 355 004,08 1,32905776
Sport et jeunesse 4 859 894,47 18,1943837
Interventions sociales et santé 4 524 348,07 16,9381712
Famille 3 378 808,65 12,6495218
Logement 0,00 0
Aménagement et service urbain,
environnement
1 890 057,99 7,07596439
Action économique 0,00 0
Total 26 710 959,60 100

 

Pour mémoire, on a trois catégorie, et pour faire les calculs, on utilisera les moyennes suivantes (et des approximations sans doutes très simplificatrices…).

Il s’agit certes des chiffres 2013, mais on va faire un calcul très approximatif.

L’objectif est d’avoir un ordre de grandeur.

On a les salaires nets (annuels) suivants :

  • Catégorie A : 3 260€
  • Catégorie B : 2 284€
  • Catégorie C : 1 689€

Maintenant, on estimer le coût mensuel pour la collectivité.

Je reconnais très mal connaître le sujet, donc je vais me baser sur l’entreprise (pire des cas), en supposant que le coût pour la collectivité est le double du salaire net (principe des charges patronales, et dans ce cas, la collectivité, c’est les patrons…).

On arrive donc à (coût annuel par salarié):

  • Catégorie A : 78 240€
  • Catégorie B : 54 816€
  • Catégorie C : 40 536€

On arrive donc :

Libellé Somme (€) Catégorie Estimé

(Pifomètre)

Nombre de fonctionnaire
Service généraux et
administration publiques locales
7 911 622,93 A 101
Sécurité et salubrité publique 241 050,10 C 6
Enseignement et formation 3 550 173,31 C 87
Culture 355 004,08 C 9
Sport et jeunesse 4 859 894,47 C 119
Interventions sociales et santé 4 524 348,07 B 82
Famille 3 378 808,65 C 83
Aménagement et service urbain,
environnement
1 890 057,99 B 34

 

Soit une estimation totale bidon de 521 fonctionnaires avec des approximations bidon…

Selon le rapport de la chambre régionale des comptes, ils étaient 794 en 2009.

Je me suis planté… Ils sont beaucoup plus.

Mais à défaut, l’ordre de grandeur y est…

Pas mal pour une approximation très grossière.

Si on remarque que le sport et jeunesse est plutôt bien fourni, c’est surtout l’administratif qui est en tête du nombre de fonctionnaire !

 

Certes, c’est une estimation pipeau, c’est un calcul bidon en vue d’estimer le nombre de fonctionnaires (Je rappelle d’ailleurs que Jean Emmanuel Paillon a mis 6 ans à avoir un organigramme complet), mais vu de très loin, le nombre de fonctionnaire dans l’administratif, qui est le premier poste de dépense, le second en nombre, me semble très important.

 

D’où l’interrogation suivante :

La ville de Malakoff a-t-elle tout fait pour réduire le nombre de fonctionnaire ?

Ne peut-on pas envisager encore une réduction, non pas sur les fonctionnaires de terrain, mais sur ceux qui font tourner la machine administrative.

 

Ça permettrait de réduire les dépenses de fonctionnement, notamment de personnel, et d’augmenter les marges financières tout en maintenant un service public de qualité.

 

Si on réduisait de moitié le nombre fonctionnaires administratifs, ça génèrerait presque 4 Millions d’€ d’économies, sur un budget 2013 de près de 60 Millions d’€. Soit 6 à 7% du budget total.

 

Je n’ai pas assez d’éléments, mais je pense que la question est à creuser encore, on doit pouvoir faire mieux.

26 février 2016 - Posted by | Finances locales, Malakoff, Politique, politique locale | , , ,

3 commentaires »

  1. Mais vous avez vu ça où, vous, qu’un fonctionnaire de catégorie A touchait 3 260€ net ?
    question subsidiaire : vous voulez supprimer des postes de fonctionnaires …. Mais qu’est ce qui vous permet de dire que ces fonctionnaires ne servent à rien ? ou ne sont pas déjà assez occupés ?

    Commentaire par Durand | 27 février 2016 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :