Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Budget 2016 de Malakoff (6/14) : Les charges de personnels

Question vitale, et qui fâche.

D’ailleurs, cette année, j’ai décidé d’approfondir la question.

 

Pourquoi s’intéresser à cette question ?

Déjà parce que c’est le premier poste de dépense de la municipalité.

La part en 2016 est de près de 50% (49,54%) pour être exact.

 

Ensuite parce que l’on est dans une période de vache maigre et que l’on ne peut pas continuer à tondre le contribuable.

 

Il ne s’agit pas de remettre en cause le principe de service public.

Au contraire.

Le service public est primordial, il permet la cohésion.

Il est donc normal, et c’est même un devoir du côté du contribuable de payer des impôts.

 

Mais de l’autre côté, il est du devoir de la collectivité de gérer au mieux l’argent du contribuable et de s’assurer que le service public tourne.

De fait, en période de vache maigre, il n’est pas normale de faire un service public pour 100€ si on peut faire la même chose (ou mieux) pour seulement 50€.

 

Ce n’est pas une question de nombre de fonctionnaire, mais une question d’organisation et de réflexion sur le long terme.

 

En fait, il ne faut pas voir le nombre de fonctionnaire comme l’oméga ou l’alpha de la qualité du service public (pour les uns) ou pour la source de réduction de dépenses de fonctionnement (pour les autres).

Il s’agit de définir d’abord le rôle du service public, les besoins utilisateurs, et de mettre en adéquation les moyens avec les besoins.

 

Ce n’’est pas pour rien que je raconte inlassablement l’histoire du pôle emploi. C’est exactement l’inverse de ce qu’il faut faire.

 

Pour en revenir à Malakoff,  il faut comprendre que c’est la vache maigre pour tout le monde.

Les contribuables doivent se serrer la ceinture, la situation économique étant difficile (et ça ne va pas en s’améliorant).

On ne peut donc pas continuer à tondre le contribuable, il est donc aussi du devoir de Malakoff de se serrer la ceinture, et donc de réduire ses dépenses de fonctionnement.

 

Les dépenses de personnels étant le premier poste, il est normal de regarder la question de plus près.

 

Pour Malakoff, l’évolution est la suivante.

Année Charges de
Personnel
Variation %
(Par rapport année
précédente)
2012 25 299 731
2013 26 319 179 4,02948158
2014 26 916 066 2,26787849
2015 27 391 937 1,76798125
2016 29 505 896 7,71744985

 

De 2015 à 2016, on a une forte augmentation.

Une partie est peut-être due à la municipalisation des crèches.

27 avril 2016 - Posted by | Conseil Municipal, Finances locales, Malakoff, Politique, politique locale | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :