Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Budget 2016 de Malakoff (12/14) : La question économique, une question primordiale

Après avoir écrit sur les aspects techniques, il est temps d’écrire sur les aspects politiques.

Et commencer une remarque :

La question économique est primordiale.

Certes, c’est bateau, mais dans le cas de Malakoff, ça doit être répété maintes fois.

 

Mais qu’est-ce que j’entends par importance de l’économie ?

 

Ayant un cursus scientifique, j’ai peu fait, durant ma scolarité, de l’économie.

Mais j’en ai fait en seconde.

 

Mon professeur d’économie nous avait passé  un extrait « Des dieux sont tombés sur la tête ».

Ce film compte l’histoire des Bochimans, peuple vivant dans le désert du Kalahari.

Pour être exact, le film parle d’une tribu isolée du reste du monde et ne rencontrant que peu d’êtres humains.

Cette tribu ayant un style de vie, elle développe son économie locale.

 

Puis un jour, tombe du ciel une bouteille de Coca Colas.

Bouteille bien pratique pour creuser, tanner la peau…

Le problème, c’est qu’il n’en est tombé qu’une seule.

Du coup, toute l’économie s’est écroulée.

 

L’idée de mon professeur d’économie était d’abord de montrer que l’économie n’était pas qu’une question de dépense et de recette, c’était aussi une question d’organisation de la société.

 

Dans le cas de Malakoff, c’est effectivement une question de recettes et de dépenses. Mais ça reste une question fondamentale.

 

Effectivement, lorsque l’on a les sous, on fait tout.

C’est lorsque l’on a moins de moyens que l’on fait des choix politiques.

Voilà ce que me disait mon parrain, qui était conseiller municipal à Porcheville, ville qui a tous fait grâce à la taxe professionnelle perçue grâce à sa centrale.

 

Certes, trop d’argent appelle du gaspillage, donc une mauvaise gestion, comme à Puteaux.

 

Mais pas d’argent implique des problèmes.

 

C’est aussi une question de moyens pour une politique municipale.

C’est aussi une question sociale.

Faire du social, ça coûte de l’argent. Pour pouvoir faire du social, il faut de l’argent.

Et pour avoir de l’argent, il faut que l’économique fonctionne.
En fait, il n’y a pas de social sans une économie solide derrière.

C’est le sens de mon combat politique.

 

Dans le cas de Malakoff, la crise étant durable, les recettes diminuent.

En particulier, c’est le cas des dotations de l’Etat, celui-ci étant surendetté.

Il faut donc avoir une réflexion sur le long terme pour savoir quels sont les recettes, leurs évolutions, quels sont les dépenses, leurs évolutions, et comment y remédier.

 

J’en profite aussi pour répondre à l’intervention de Monsieur Joël Alain qui expliquait lors de la réunion du 12/05/2016 que Malakoff prenait en compte ses questions, et que par anticipation, elle avait augmenté fortement sa taxe foncière pour faire face à la baisse des dépenses.

 

Au contraire, je pense que la forte augmentation de la taxe foncière est un aveu d’échec sur la question économique.

Au moins depuis 2007 (Date à laquelle François Bayrou a insisté sur ce point), on sait que l’on ne peut pas continuer avec un Etat surendetté (sinon, c’est la Grèce).

 

La réduction des dotations est donc au moins programmée depuis 2007.

 

Si la municipalité s’était vraiment intéressée à la question économique, elle aurait anticipé cette baisse de recettes. Elle n’aurait pas été  piégée et elle ne se serait pas sentie obligée d’augmenter fortement les impôts, en l’occurrence la taxe foncière.

15 mai 2016 - Posted by | Finances locales, Malakoff, Politique, politique locale | , , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :