Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Retour sur la réunion du 12/05/2016 « Malakoff et Moi »

Jeudi, j’étais à la réunion organisé par Malakoff et Moi.

Pour résumer, le nouveau maire lance une concertation pour rencontrer les habitants.

Elle essaye aussi de relancer la démocratie locale (conseil de quartier par exemple).

 

Je trouve cette initiative très bien, et elle se fait sur des bases saines.

Au début, on a eu le droit à la diffusion d’un film où les malakoffiots ont pu s’exprimer librement, y compris contre la municipalité d’ailleurs.

 

En ce qui me concerne, j’ai axé mon discours sur trois points.

 

Le premier, c’est sur le fait que le point fort de Malakoff est son vivre ensemble et sa mixité.

La municipalité fait beaucoup d’effort sur ce domaine et je dois reconnaître que la ville est plutôt un modèle dans ce domaine.

Le fait d’avoir la volonté de doter Malakoff d’un vrai service public, les 40% d’HLM y contribuent également.

 

Sur la démocratie locale, je ne sais pas si on est un exemple, mais je pense qu’on est un élève correct.

La municipalité présente ses projets, il suffit de venir s’exprimer dans les réunions publiques.

Mieux, il arrive que si les arguments sont bons, la municipalité prenne en compte le point de vue.

J’ai expliqué que grâce à mon travail, la municipalité a pris en compte la cassure Nord/Sud dans le PLU. Ce n’était pas gagné.

La municipalité décide, normal, elle est élue, mais elle fait preuve d’une transparence acceptable, même si on pourrait peut-être faire mieux.

 

Mais on pourrait surtout faire pire, comme à Puteaux.

Mais Puteaux, c’est une autre planète !

 

Enfin, j’ai insisté sur le point faible de Malakoff, qui pour moi doit être absolument changé : l’Economique.

 

Le point faible de la gestion de Malakoff, c’est le manque de vision de la municipalité sur les questions liées à l’économique.

Pour moi, c’est vraiment l’économique qui menace Malakoff !

La forte augmentation de la taxe foncière est un aveu d’échec de la municipalité sur la gestion de l’économique.

 

Je regrette que personne n’ait mis en avant ce dernier point, aussi bien dans le film que dans l’assistance.

 

Je voulais également faire seconde une intervention mais je n’en ai pas eu l’occasion.

J’aurais d’abord répondu à une personne qui a déclaré que « Ceux qui font Malakoff, c’est nous, ceux qui vivent en HLM, on a fait la ville ».

Je trouve le propos exagéré.

Je paye la taxe d’habitation, et je participe à la vie locale.

Je fais aussi Malakoff !

 

Par ailleurs, je serais revenu sur la question des recettes de la ville.

C’est effectivement une question fondamentale, mais très difficile.

En 2008, l’idée était de faire venir des entreprises pour qu’elles payent la taxe professionnelle.

Faire venir des entreprises permet de faire venir des recettes sans toucher le point fort de Malakoff : la mixité sociale.

 

Seulement voilà. Un certain Nicolas Sarkozy a supprimé la taxe professionnelle et l’a remplacé par autre chose. Pire, les impôts économiques sont touchés par le territoire Vallée Sud Grand Paris.

Ce n’est donc plus du tout intéressant de faire venir des entreprises, financièrement parlant.

 

Pour faire venir des recettes, il faut faire venir des ménages riches. Or, ça touche à l’identité de Malakoff : sa mixité sociale.
Une vraie question.

15 mai 2016 - Posted by | Malakoff, Politique, politique locale | , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :