Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Mon opinion sur le Brexit (3/3) : La cause des problèmes Franco-Français, c’est la France, pas l’Europe

S’il y a une chose qui mérite d’être répétée en boucle, c’est que la cause de nos problèmes est la France, et non l’Europe.

 

Certes, l’Europe a des défauts, mais seule la France est responsable de ses propres problèmes.

 

Au mieux, l’Europe est le bouc-émissaire de politiques incompétents.

 

Au pire, c’est l’ennemi de poujadistes qui prônent le repli sur soi et/ou qui veulent ruiner la France en augmentant le déficit public.

Marine Le Pen et Jean Luc Mélenchon ne s’y sont pas trompés.

Répondons d’ailleurs à Jean Luc Mélenchon qu’un pays peut faire faillite, y compris en dehors de l’UE.

Je pense à l’Argentine.

 

Donc l’Europe est d’abord le bouc-émissaire de politiques lâches et incompétents qui n’assument pas leurs actions démagogiques et leurs politiques qui défient seulement le bon sens.

 

D’ailleurs, il convient de dire que certains hommes politiques, par calculs politiciens, n’aident pas à faire aimer l’Europe.

Je pense en particulier à Jacques Chirac qui promet la baisse de TVA sur la restauration sachant que l’Europe ne le permet pas. En gros, il fait une promesse qu’il compte ne pas tenir en disant : « Vous voyez, c’est la faute à l’Europe ! ».

 

En fait, mon seul reproche vis-à-vis de l’Europe est que celle-ci n’a pas encore sanctionné la France pour déficit excessif, car là, la France exagère vraiment.

Je rêve d’ailleurs de voir l’Europe descendre avec sa règle et taper sur les doigts de Jacques Chirac, Jean Pierre Raffarin, Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Marre de voir un déficit public. Je rappelle que les finances de l’Etat, c’est le bien de tous les français.

Donc donnons au moins trois problèmes français où l’Europe n’a rien à voir.

Trois problèmes français liés seulement aux mauvais choix, souvent par démagogie, lâcheté ou égoïsme, des dirigeants français.

 

Le premier est le déficit.

Je tiens à rappeler que le problème (re ?)commence en 2002, avec l’élection de Jacques Chirac.

Histoire de dire que c’est un gars cool et qu’il tient ses promesses, Jacques Chirac a diminué les impôts.

Problème : un audit de finances publiques montrait déjà un déficit dans une situation difficile.

Mais Chirac a diminué les impôts, aggravant le problème de la dette.

 

Viens ensuite Nicolas Sarkozy. Celui-ci a directement négocié avec l’Europe pour ne pas réduire automatiquement le déficit. Par la suite, c’est lui-même qui a fait une politique de la demande, au détriment de la lutte contre les déficits.

Aujourd’hui, la cours des comptes pointe encore des problèmes de déficit publics.

 

Autre problème : la compétitivité.

Là aussi, la France en est la seule responsable.

Le manque de déficit est dû principalement à un coût du travail élevé et à un manque de flexibilité.

Or, c’est la France qui maintient des charges patronales élevées et c’est la France qui maintient un code du travail lourd et incompréhensible.

 

Enfin, on pourrait parler de la faible qualité de notre enseignement.

Mais là encore, la faute est encore à la France.

C’est la France qui décide de ses programmes scolaires.

 

Je pense que l’on pourrait multiplier les exemples.

 

Avant de critiquer l’union européenne, la France ferait mieux de balayer devant sa porte.

 

Sur le même sujet, un livre à lire : Europe : La France qui triche, de Muriel de l’Ecotais.

7 juillet 2016 - Posted by | International, Politique, Politique nationale | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :