Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

François Bayrou, prochain sur la liste des renouvellements forcés ?

La classe politique est plutôt médiocre, mais au moins, on assiste, en ce moment, à un renouvellement plus ou moins forcé.

 

Beaucoup de politiques s’accrochent, mais les français, ou voir même les politiques certaines fois, forcent au renouvellement.

 

Je pense même que c’est une bonne chose.

 

La première victime est Nicolas Sarkozy.

Dire que ça m’a fait plaisir est un euphémisme.

Effectivement, on n’arrêtait pas de le voir.

Il a commencé en tant que maire de Neuilly en 1983, à 28 ans.

Il devient député en 1988, ministre du budget en 1993, ministre de l’intérieur en 2002 puis président de la république en 2007.

Son action a duré pour l’instant (car rien ne prouve qu’il ne va pas penser à revenir) 33 ans…

 

Deuxième victime, Alain Juppé. Même si, contrairement à Nicolas Sarkozy, Alain Juppé a réellement des compétences, et qu’il a su en faire profiter la ville de Bordeaux (qu’il a pris dans une situation difficile), les français l’ont conduit vers la sortie au second tour de la primaire.

 

Bien que sa carrière ait commencé avant, il commence en étant élu conseiller municipal du 18ème de Paris de 1983 à 1989. Il est adjoint aux finances de Jacques Chirac à la mairie de Paris de 1983 à 1995.

Il est ministre du budget de 1986 à 1988, ministre des affaires étrangères de 1993 à 1995, premier ministre de 1995 à 1997, maire de Bordeaux depuis 1995.

Il a aussi été ministre dans le gouvernement François Fillon de 2007 à 2012.

Si on se limite aux mandats électifs et aux mandats de l’exécutifs, sa carrière a durée 33 ans…

 

Troisième victime : François Hollande.

Certes, on peut penser que c’est le PS qui l’a poussé dehors, mais il est très fortement probable que les électeurs, suite à son mandat catastrophique, l’auraient poussé dehors, en l’humiliant, au passage.

François Hollande a commencé d’abord dans les cabinets.

Il commence vraiment en 1983 en tant que conseiller municipal d’opposition d’Ussel.

 

Il est élu député en 1988 (en changeant de circonscription, soit dit au passage).

Il devient conseiller municipal de la majorité à Tulle (en changeant encore de ville, d’ailleurs) dont il en sera le maire de 2001 à 2008.

Il sera premier secrétaire du parti de 1997 à 2008 puis président de la république de 2012 à 2017.

On arrive à 33 ans.

 

On peut aussi se poser des questions sur François Fillon.

Bien qu’il ait commencé comme assistant parlementaire, il devient conseiller départemental de la Sarthe et député en 1981.

Il est élu maire de Sablé-sur-Sarthe en 1983.

Il devient ministre de la recherche et de l’enseignement supérieur en 1995.

En 1995, François Fillon devient le nouveau ministre des Technologies de l’information et de la Poste puis en novembre 1995, ministre délégué à la Poste, aux Télécommunications et à l’Espace.

 

En 2002, il devient ministre du travail. De 2004 à 2005, il est ministre de l’éducation nationale.

Il est premier ministre de 2007 à 2012.

A noter qu’il a changé de circonscription en 2012 pour devenir député de Paris.

Soit … 35 ans de carrière à ce jour (en comptant que les mandats électifs et exécutifs).

Prochaines victimes lors de la présidentielle ?

 

Reste également une victime potentielle : François Bayrou.

Il commence conseiller général en 1982 (à 30 ans) puis député en 1986.

Il est ministre de l’éducation nationale de 1993 à 1997.

Il est certes battu aux législatives de 2012 mais il est élu maire de Pau en 2014.

Soit 34 ans de vie politique.

Publicités

4 décembre 2016 - Posted by | Politique, Politique nationale | , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :