Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Benoit Hamon a donc gagné

Sans grande surprise, Benoit Hamon a donc gagné.

Comme lors de la primaire de la droite, il y avait un choix clair et net, entre un PS réformiste, mené par Manuels Valls, et un PS conservateur, qui pense qu’être de Gauche est plus important que de faire une politique pragmatique.

 

Il convient de noter que ce PS n’est pas Centro-compatible.

Ce PS est idéologique et a déjà des solutions, souvent immatures, là où je considère qu’il faut partir d’un diagnostic pour élaborer un programme et des mesures pour aller vers le but recherché.

 

Finalement, il n’y a pas de véritables différences entre d’un côté Martine Aubry et Benoit Hamon, et de l’autre Nicolas Sarkozy (et François Fillon ?), au moins sur la forme (voir sur le fond ?).

 

Encore une fois, c’est l’axe social réformateur qui perd, et c’est des gens qui veulent diriger seuls ou avec des noyaux durs (car Benoit Hamon veut bien diriger avec le Front de Gauche ou Mélenchon mais pas avec le Centre).

 

Et encore une fois, la primaire sert à éliminer les réformateurs, l’axe central et le Centre.

 

Les résultats de cette primaire sont avant tout l’échec de François Hollande et de Manuels Valls à réformer le PS pour en faire un parti social réformiste.

Le premier car il a ménagé la chèvre et le chou.

Le second car il n’a vraiment pas navigué intelligemment.

Effectivement, je partage le diagnostic de Manuels Valls, à savoir que le PS a un logiciel périmé économiquement parlant.

Seulement, il a fait des choses qui m’ont moi-même mis mal à l’aise, ou pas très intelligents, comme le débat sur la déchéance de nationalité.

Il aurait dû se concentrer sur les problèmes économiques.

Au lieu de ça, il passe pour un gars de droite, et le PS a toujours un logiciel périmé sur les questions économiques.

 

En ce qui me concerne, sauf menace Le Pen (évidement), je refuse de voter Benoit Hamon qui représente à mes yeux une gauche sectaire.

 

Le résultat de la primaire du PS m’a consolidé dans mes arguments de voter Emmanuel Macron au premier tour.

 

Déjà parce que c’est le seul dans les candidats de l’axe central en mesure de faire un score.

 

De plus, la candidature de François Fillon (comme celle de Benoit Hamon) me pose énormément de problèmes. Emmanuel Macron est le seul à pouvoir empêcher un second tour Le Pen/Fillon.

 

Enfin, si le score d’Emmanuel Macron est assez haut, j’ai l’espoir de faire imploser le PS.

Pour moi, la démocratie française a besoin de clarté, et cette clarté passe par l’implosion du PS et des républicains, partis qui à cause d’un système électoral débile, sont juste là pour des plans de carrières mais n’ont pas une vraie doctrine idéologique.

 

Le Centre doit porter cette clarification. C’est ce que j’essaye de faire.

Publicités

30 janvier 2017 - Posted by | Politique, Politique nationale, Présidentielles 2017 | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :