Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Réhabilitation du quartier Barbusse : Le projet ne me semble pas aller dans le bon sens

barbusse_le_clos_1

Je n’ai pas eu le temps de suivre le dossier de réhabilitation du Rond-Point Henri Barbusse.

Pour cause de CNAM, je n’avais pas pu aller à la réunion de présentation du projet.

J’avais parlé de la réunion en me basant sur le compte rendu fait par l’ancien élu centriste Jean Emmanuel Paillon sur la Vigie.

 

Mais comme j’ai été dans les premier à faire prendre conscience de la cassure Nord Sud, ce qui n’a pas toujours été facile d’ailleurs, je me permets donc de donner mon avis sur la question au regard des nouveaux éléments apporté dans le Malakoff Info (voir capture d’écran).

 

Pour rappel, il y a une véritable cassure entre le Nord de Malakoff et le Sud.

Cette cassure est symbolisée par la ligne 13, qui sur Malakoff est aérienne.

 

Les dernières années, c’est surtout le Nord de la ville, avec en particulier le Centre-Ville, qui a été développé.

Les grands projets structurant (Place du 11 Novembre, ZAC Danton, ZAC Dolet-Brossolette…) sont dans le Nord de la Ville.

 

Ça pose de véritables problèmes.

Car le Sud de la ville est moins vivant, et il devient une sorte de désert.

En particulier, les commerces de proximités ferment, notamment sur le Boulevard du Colonel Fabien.

Autre point particulier : Le marché Stalingrad, qui a vraiment du mal à tourner à plein régime.

 

Le Malakoff Info présente les éventuelles constructions (je pense que l’on est encore dans le cadre du projet) qui pourraient être construites.

 

Or, pour ma part, je pense que le projet ne répond pas aux enjeux.

 

Pour ma part, je pense qu’il faut un cœur économique dans le quartier.

 

Effectivement, je considère que c’est les personnes qui travaillent sur Malakoff (et non ceux qui y habitent) qui font vivre, la journée la ville.

Effectivement, ce sont les personnes qui travaillent sur Malakoff qui dépensent dans le commerce de proximité, notamment de bouche, et qui de fait, permettent de faire vivre le commerce de proximité.

Si le commerce de proximité marche relativement bien dans le Centre-ville, c’est parce qu’il y a des bureaux et la faculté Descartes. Il y a même une école d’audiovisuelle.

 

Tout ça attire des salariés et des étudiants, et il faut bien qu’ils mangent…

 

C’est d’ailleurs, finalement, toute la contradiction que l’on a avec un commerce de proximité.

On investit dans le commerce de proximité, à juste titre, car celui-ci permet de créer du lien social entre les habitants de Malakoff.
Mais c’est les gens qui travaillent qui le font vivre.

 

Si on revient sur les plans proposés dans le Malakoff Info, il n’y a aucune construction économique envisagé.  Il n’y a que des constructions de logements.

 

Ce qui fait que je pense que le projet est en dessous des enjeux.

Le plan dans le Malakoff Info confirme les réserves que j’exprimais précédemment.

 

Ce qui manque dans le Sud de Malakoff, c’est un véritable cœur économique !

Le Fort de Vanves pourrait l’être, mais il fonctionne à sous régime.

 

Ce n’est pas pour rien que je suis pour le raser.

Publicités

20 février 2017 - Posted by | Malakoff, PLU, Politique, politique locale | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :