Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

Parlons de la Taxe d’Habitation (5/5) : Il faut garantir l’autonomie fiscale et financière des communes

J’avais expliqué que la Taxe d’Habitation est un impôt injuste, qui en plus joue contre le Droit au logement.

 

De fait, je ne suis pas contre sa suppression.

Mais contrairement à Emmanuel Macron, je pense que la suppression de la Taxe d’Habitation doit se faire dans une réforme fiscale globale.

 

Il y a un dernier point sur lequel j’aimerais insister.

C’est sur le fait qu’il faut garantir l’autonomie fiscale et financière des communes.

 

Pour commencer, j’aimerais insister sur l’importance que représente les communes à mes yeux.

C’est l’échelon le plus proche de la population. C’est donc à cet échelon que de nombreux problèmes peuvent être résolus de manière pragmatique.

 

C’est un échelon qu’il faut développer.

Par ailleurs, le maire est l’élu le plus proche de la population. C’est l’élu qui voit directement les problèmes auxquels sont confrontés la population.

C’est celui qui est même le plus apte à trouver des solutions.

 

C’est pour ça qu’il faut renforcer le pouvoir du maire, et les compétences de la commune.

 

Seulement, accentuer les compétences du maire et de la commune passe par deux points : l’autonomie financière et fiscale.

 

Par autonomie financière, je sous entends que la commune a les moyens de mener à bien ses missions de services publics.

 

Mais l’autonomie financière est certes nécessaire, mais elle est insuffisante. Elle va avec l’autonomie fiscale.

 

Pour faire vivre la démocratie locale, le maire doit avoir les moyens de fixer les impôts comme il le souhaite.

Avoir la main sur les impôts est un outil, comme un autre, pour imposer sa politique sur laquelle on a été élu.

 

Par exemple, si on veut faire venir des entreprises, on doit pouvoir baisser l’imposition sur les entreprises.

 

Sur ce point, la réforme de la Taxe professionnelle (en plus de ne plus être perçue par la commune), voulue de manière idéologique par Nicolas Sarkozy, est une catastrophe.

Elle s’est faite avec une diminution drastique de l’autonomie fiscale.

Certes, c’est l’intercommunalité qui en est en est victime, mais le principe reste le même.

Publicités

10 avril 2017 - Posted by | Election présidentielle 2012, Election présidentielle 2017, Finances locales, Malakoff, Politique, Politique nationale | , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :