Le blog de Phil

J'habite Malakoff, la plus belle ville du monde

11ème Circonscription des Hauts de Seine : Pourquoi Les républicains, l’UDI et le PS ont intérêt à faire élire le PCF (1/2) : Raisons nationales

Mon pronostique pour les législatives dans la 11ème circonscription des Hauts de Seine est la victoire du PCF à la suite d’une triangulaire EM (En Marche), PCF et UDI.

 

Un excellent article sur la stratégie électorale de l’UDI et du MoDem sur le blog du Centrisme m’a donné envie de compléter l’analyse.

 

D’autant qu’après avoir téléphoné à des « Amis/collègues politiques », mon opinion s’en est trouvé conforté.

 

C’est aussi en particulier dû à l’erreur de casting de EM (le candidat n’habite pas la circonscription) et aux erreurs de campagnes et aux méconnaissances de la circonscription qui me sont remonté à mes oreilles.

 

Ça ne remet pas en cause mon choix de voter EM au premier tour.

 

Néanmoins, j’aimerais faire partager ma réflexion, car il y a des aspects locaux et nationaux qui méritent d’être développés.

 

Pour mémoire, lors des calculs précédents, en me basant sur les résultats des présidentiels sur l’ensemble de la circonscription, j’ai démontré que le candidat UDI pouvait se maintenir pour imposer une triangulaire.

La question est importante car :

  1. S’il ne se maintient pas, le candidat EM gagne.
  2. S’il il se maintient, le candidat PCF gagne.

En ce qui me concerne, je suis persuadé que le candidat UDI va se maintenir.

Je vais donc en donner les raisons nationales.

 

Je vais d’abord rappeler qu’en France, le problème est que nos institutions forcent à un bipartisme stupide et stérile.

De fait, on a construit la vie politique autour du PS et des républicains.

 

Le problème, c’est que ces deux partis sont tenus par les noyaux durs.

Ces noyaux durs ont une vision catastrophique de la politique.

Effectivement, ils ne connaissent rien des problèmes auxquels sont confrontés les français, ni aux problèmes économiques que traverse la France.

Mais ce qui est fort, c’est qu’ils ont déjà les solutions !

Pire, ils ne vont jamais chercher à comprendre les problèmes (des français ou économiques) mais ils vont quand même expliquer aux français en quoi leurs solutions (idéologique) sont les solutions aux problèmes (des français ou économiques).

 

Au contraire, aujourd’hui, il faut avoir une approche cartésienne des problèmes, basé sur l’excellent livre de Descartes, Discours de la Méthode.

 

Il faut partir d’un diagnostic, et à partir de ce diagnostic, construire un plan d’action et un programme de gouvernance.

Ça implique de remettre en cause ses convictions, comme le dit si bien Descartes.

 

Or, le noyau dur est incapable de remettre en cause ses convictions.

 

Il convient de rappeler que Martine Aubry, Benoît Hamon, Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez… ont un point commun : ils appartiennent au noyau dur de leur parti.

 

Pour aller vers une gestion plus ou moins théorisé par Descartes, la solution est la construction de l’Axe central, réunissant les modérés de la Gauche, de la Droite et du Centre.

Or, la construction de cet axe central passe par l’implosion des républicains et du PS entre les modérés et le noyau dur.

L’implosion des républicains et du PS entre les modérés et le noyau dur est ce que l’on va appeler la « recomposition politique », recomposition politique dont la France a besoin.

 

Il convient de rappeler que le premier qui a tenté (sans succès) de mettre en place cette recomposition politique est François Bayrou lors des présidentielles 2007 et 2012.

 

Il convient de rappeler un épisode. En 2012, après avoir expliqué qu’il voterait François Hollande, François Bayrou a perdu son siège de député à la suite d’une triangulaire entre le PS et les républicains.

En fait, c’est surtout le PS qui a fait la peau de François Bayrou. C’était symbolique. Effectivement, il était important que François Bayrou perde, car il représentait cette recomposition politique, et en particulier, il représentait la fin de l’union de la Gauche au détriment d’une alliance PS/Centre.

 

D’ailleurs, le député PS qui a gagné la circonscription de François Bayrou a été … chez les frondeurs.

 

Aujourd’hui, c’est Emmanuel Macron et EM qui représente cette recomposition politique.

Or, le noyau dur n’a absolument pas intérêt à ce que cette recomposition politique se fasse.

 

Déjà parce que le système actuel permet aux noyaux durs d’imposer des politiques clientélistes, stupides, idéologues et minoritaires à la majorité des français, et contre la majorité des français.

 

Mais si cette recomposition politique se fait, elle montrera que les noyaux durs tels qu’ils sont : des gens conservateurs, sectaires qui cherchent une forme d’hégémonie.

 

Du coup, le noyau dur du PS (le PS à Malakoff, Montrouge et Bagneux est proche de Martine Aubry) et les républicains ont intérêt à faire perdre le candidat EM, même si ça implique de faire gagner le PCF dans la 11ème circonscription des Hauts de Seine.

 

Et l’UDI dans tout ça ?

 

C’est malheureusement un peu pareil.

L’UDI est un parti de Centre Droit qui s’est construit sur le principe que l’alliance du Centre est avec la Droite.

Pire, l’UDI a des élus (à divers échelons) grâce aux républicains.

Et pour sauver ses sièges, l’UDI compte… sur les républicains.

 

L’UDI n’a donc pas intérêt à une recomposition politique. L’UDI a trop à perdre.

L’UDI a donc intérêt à conserver le système politique actuel, même si ça implique de faire élire un député communiste dans la 11ème circonscription des Hauts de Seine.

Publicités

29 mai 2017 - Posted by | Législatives 2017, Malakoff, Politique, politique locale, Politique nationale | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :